Home Actu Ukraine : «Plus tôt un cessez-le-feu sera établi, moins il y aura de morts», assure Szijjarto
Actu

Ukraine : «Plus tôt un cessez-le-feu sera établi, moins il y aura de morts», assure Szijjarto

Interviewé en marge d’Atomexpo 2024, le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, Peter Szijjarto, a réitéré l’appel de Budapest en faveur d’un cessez-le-feu en Ukraine, estimant que des négociations devaient avoir lieu «dans tous les cas».

«Nous pensons que la Russie ne peut être vaincue dans cette guerre», a déclaré, lors d’un entretien à TASS publié ce 27 mars, le chef de la diplomatie hongroise, Peter Szijjarto. «Mais en même temps, alors que les expéditions d’armes en provenance de l’Occident se poursuivent, la Russie ne peut pas non plus gagner gros», a-t-il poursuivi. Avant d’ajouter : «Cela signifie que des négociations doivent avoir lieu dans tous les cas.»

«Donc, si des négociations doivent avoir lieu, alors ma question est la suivante : pourquoi ne pas les avoir le plus tôt possible ?», a interrogé le ministre hongrois. Selon lui, «plus tôt les négociations commenceront, plus tôt un cessez-le-feu sera établi, moins il y aura de morts et moins de destructions et moins la restauration sera nécessaire».

Le diplomate hongrois est également revenu sur l’opposition de Budapest à l’envoi de troupes occidentales en Ukraine. «Le risque terrifiant d’une troisième guerre mondiale approche», a-t-il déclaré, estimant qu’une telle initiative d’un pays membre de l’OTAN était «vraiment dangereuse». Le 26 février, à l’issue d’une conférence de soutien à l’Ukraine, Emmanuel Macron avait refusé d’exclure l’envoi de troupes en Ukraine. 

Une position pacifiste critiquée par les États-Unis

L’envoi de troupes en Ukraine «constituerait une violation de notre décision commune de l’OTAN», avait déclaré début mars Peter Szijjarto, auprès de RIA Novosti, réitérant que la Hongrie ne fournirait pas d’armement à Kiev. Un refus d’envoyer des armes aux forces ukrainiennes auquel se tient Budapest depuis l’éclatement du conflit entre Moscou et Kiev, plaidant pour une résolution diplomatique. À plusieurs reprises depuis l’éclatement du conflit entre Moscou et Kiev en février 2022, l’exécutif hongrois a appelé à un cessez-le-feu dans ce pays limitrophe de la Hongrie.

Une position qui lui a notamment valu les reproches des États-Unis, leur ambassadeur à Budapest qualifiant de «cynique» cet appel à l’arrêt des combats entre forces russes et ukrainiennes.

#Ukraine #tôt #cessezlefeu #sera #établi #moins #aura #morts #assure #Szijjarto #francais.rt.com

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Meghan Markle déplace une femme qui voulait poser avec le prince Harry : moment gênant en images

Mariée depuis 2018 au prince Harry, Meghan Markle semble toujours veiller sur...

André Téchiné dans la tourmente : une actrice tranche avec son point de vue sur le grand réalisateur

Dans « La Tribune dimanche », le réalisateur André Téchiné a été soutenue par...