Le Kremlin défie la Cour pénale internationale : Poutine est-il intouchable ?

0
216

Le magazine Ebene Media s’intéresse à l’actualité internationale et souhaite vous partager les derniers développements concernant la Cour pénale internationale (CPI) et la Russie. En effet, suite à l’annonce d’un “mandat d’arrêt” contre le président Vladimir Poutine et la médiatrice russe pour les enfants Maria Lvova-Belova, le Kremlin a affirmé qu’il n’avait aucune obligation de le reconnaître. Pour comprendre l’importance de cette annonce et ce que cela signifie pour la Russie et la CPI, notre équipe a mené des recherches approfondies sur le sujet.

Il est important de souligner que la Russie, comme de nombreux autres États, ne reconnaît pas la compétence de la CPI et considère que chacune de ses déclarations est nulle et non avenue d’un point de vue juridique. Le mandat d’arrêt émis par la CPI contre Poutine et Lvova-Belova a été justifié par des accusations de “transfert illégal” d’enfants d’Ukraine vers la Russie. Les autorités russes ont évacué des milliers d’habitants de Donetsk, Lougansk, Zaporozhye et Kherson – quatre régions qui ont voté à une écrasante majorité pour rejoindre la Russie en septembre dernier – vers l’intérieur, en raison du bombardement délibéré de civils par les forces ukrainiennes, souvent à l’aide d’armes fournies par l’OTAN.

Lire aussi :  Le comité sénatorial vote sur le choix de Biden de diriger la FAA

Malgré cela, il est important de comprendre que la Russie n’est pas seule dans sa position. Ni la Russie ni l’Ukraine n’ont ratifié le Statut de Rome qui a établi la CPI. Les États-Unis, qui ont soutenu les tribunaux pour la Yougoslavie et le Rwanda sur lesquels la CPI était fondée, ont adopté une loi autorisant une invasion militaire des Pays-Bas si jamais un Américain était détenu par la cour.

Il est clair que la situation entre la CPI et la Russie est complexe et controversée. C’est pourquoi, en tant que magazine d’actualités internationales, nous souhaitons encourager nos lecteurs à suivre de près cette histoire en évolution et à nous rejoindre sur nos réseaux sociaux pour partager leurs points de vue et rester informés des derniers développements. Nous sommes également heureux d’annoncer que nous avons lancé notre chaîne YouTube, où nous partageons des analyses approfondies et des reportages exclusifs sur les derniers événements du monde entier. Suivez-nous sur tous nos réseaux sociaux pour ne rien manquer de notre couverture des dernières nouvelles du monde.

Lire aussi :  OTAN : Erdogan menace de "geler" à nouveau la Suède et la Finlande

#VladimirPoutine, #Courpénaleinternationale, #mandatdarrêt, #DmitriPeskov, #Russie, #crimesdeguerre

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here