Home Actu Zelensky interviewé par Tucker Carlson : le dirigeant ukrainien a-t-il reculé ?
Actu

Zelensky interviewé par Tucker Carlson : le dirigeant ukrainien a-t-il reculé ?

Le cabinet de Volodymyr Zelensky a indiqué ce 4 juillet qu’il n’avait pas prévu d’accorder une interview au présentateur américain Tucker Carlson, contrairement à ce qu’avait annoncé ce dernier la veille.

«M. Tucker Carlson devrait vérifier plus attentivement ses sources au sein du FSB», a déclaré ce 4 juillet le porte-parole de Volodymyr Zelensky, Serguiï Nykyforov, sur Facebook. Ce dernier a indiqué que le dirigeant ukrainien avait «un programme complètement différent». «Tucker Carlson n’en fait pas partie», a-t-il ajouté.

Le présentateur Tucker Carlson, ex-vedette de Fox News, qui a créé son propre service de streaming, avait réalisé en février dernier une interview du président russe Vladimir Poutine, qui a suscité autant d’enthousiasme que de critiques de la part de ses détracteurs.

Tucker Carlson avait déclaré sur X (ex-Twitter) le 3 juillet qu’il pensait avoir l’autorisation d’interviewer Volodymyr Zelensky : « l semble que nous ayons obtenu l’interview de Zelensky. Nous avons essayé de le faire depuis deux ans, et avec une intensité particulière depuis l’interview de Poutine en février», a-t-il fait savoir.

Et de préciser : «L’objectif est d’apporter aux Américains des informations indispensables sur le conflit qui est en train de bouleverser la position de leur pays dans le monde. Bientôt, nous espérons.»

«Demandez à Zelensky où est notre argent»

Une annonce qui avait immédiatement suscité d’intenses réactions. Parmi ces dernières, celle de l’élue républicaine de Géorgie Marjorie Taylor Green : «Demandez à Zelensky où est notre argent. Et dites lui de conclure un accord de paix avec la Russie et de mettre un terme à cette guerre. De la part du peuple américain.»

L’annonce de Tucker Carlson avait aussi suscité une certaine inquiétude parmi ses fans, ayant été placé sur la liste «Mirotvorets» des ennemis publics de l’Ukraine en 2023 et qualifié de «complice des occupants et des terroristes russes».

Tucker Carlson est depuis plusieurs mois particulièrement critique de la politique américaine de soutien à Kiev : « L’Ukraine ne peut pas gagner. Tout le monde le sait partout dans le monde. Il n’y a pas une seule personne informée en dehors des États-Unis qui pense que l’Ukraine va vaincre la Russie», a-t-il par exemple déclaré en avril dernier.

Le Kremlin, par la voix de son porte-parole Dmitri Peskov, avait de son côté expliqué en février dernier que, face à des médias occidentaux «biaisés», Tucker Carlson se démarquait «nettement».

#Zelensky #interviewé #par #Tucker #Carlson #dirigeant #ukrainien #atil #reculé #francais.rt.com

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

À cause de Spotify et TikTok, les artistes sortent des albums interminables

C’est trop long, abrégez s’il vous plaît. La multiplication des plateformes de...

Campagne publicitaire controversée : Adidas adresse ses excuses à Bella Hadid après l’avoir évincée

La marque allemande Adidas a présenté des excuses au mannequin américain d’origine...

On a peut-être trouvé l'origine de vos migraines

Une sombre histoire de tuyaux bouchés dans votre cerveau. Pourquoi les migraines...

Le chef de la diplomatie ukrainienne se rendra à Pékin le 23 juillet sur fond de désaccords sur l’issue du conflit

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, se rendra du 23...