Voici le chalet d’hiver d’Elon Musk dans les Alpes, pas loin de chez vous : un design très atypique et des dizaines de millions d’euros de budget

0
29
Voici le chalet d’hiver d’Elon Musk dans les Alpes, pas loin de chez vous : un design très atypique et des dizaines de millions d’euros de budget

Elon Musk a la réputation de vivre dans un mobil-home en Californie, mais cela ne signifie pas que le patron de Tesla ne dispose pas d’autres lieux de villégiature : il est notamment en train de se faire construire un chalet de rêve dans les Alpes Italiennes. Bien loin de l’effervescence de la Silicon Valley californienne et du pas de tir de la SpaceX Starbase au Texas, Elon Musk est en train de se faire construire un petit havre de paix en Europe. Ce sont, précisément, les Alpes italiennes que le PDG de SpaceX, Tesla et X (ex-Twitter) a choisi pour accueillir sa nouvelle résidence secondaire. À l’année, Elon Musk vit dans un mobil-home installé non loin du siège de SpaceX, en Californie. Cela dure depuis mars 2023 : juste avant cela, le milliardaire a décidé de revendre l’ensemble de ses propriétés, à savoir sept résidences toutes situées en Californie. On aurait pu croire qu’en renonçant à l’ensemble de ses résidences « en dur », Elon Musk recherchait le minimalisme. Visiblement, les choses ont changé. Le quotidien italien Corriere del Trentino révèle que le milliardaire sud-africain s’est lancé dans un nouveau projet personnel : celui de posséder une résidence secondaire dans les Alpes italiennes. Son choix s’est porté sur San Cassiano, un petit village plein de charme, niché dans les Dolomites, dans lequel résident 700 habitants à l’année. Là-bas, Elon Musk a jeté son dévolu sur un terrain de 4000 m² pour y faire construire un chalet d’une valeur estimée à « plusieurs dizaines de millions d’euros ». Le cabinet d’architecture BlueArch, en charge du projet, a donné de multiples informations au journal italien. Au programme, un chalet en forme de « carapace de tortue » et une surface habitable de 800 m² comprenant notamment 15 chambres, autant de salles de bain, un vaste salon, une immense cave à vin et un véritable centre thermal enfoui sous terre. Parmi les curiosités des lieux : une salle cryogénique dont la température descend à -100 °C — pour quoi faire ? Seul Elon Musk le sait — et une piscine suspendue de 30 mètres de long, toute en verre. « Ce projet, j’en rêve la nuit », avoue l’architecte Alessandro Costanza en dévoilant les esquisses de la construction. Il explique avoir été contacté en novembre 2023 non pas par Elon Musk, mais par l’un de ses collaborateurs, en vue d’un appel à projets. La proposition de BlueArch a été accueillie avec enthousiasme : un mélange de métal, de bois, de verre et de contreforts en maçonnerie, qui donne à l’ensemble un côté « vaisseau spatial » visiblement en accord avec l’image d’extra-terrestre que peut renvoyer le patron de SpaceX. Bien évidemment, l’ensemble de la maison sera équipé de ce qu’il se fait de mieux en matière de domotique. Reste désormais à savoir si le projet sortira bel et bien de terre. Une chose semble certaine : cela ne sera pas le cas sur le terrain initialement envisagé, qui aurait été vendu à un autre acquéreur. « Nous avons trouvé un autre terrain, très discret et hors marché, qui serait parfait », explique Alessandro Costanza. En attendant, l’architecte peut savourer le coup de projecteur donné sur son travail, en croisant les doigts pour qu’il se matérialise dans les prochaines années. Pourquoi un extraterrestre ? On s’en rendait déjà compte avec l’immonde enclume qu’est son fameux pick-up blindé, mais Elon Musk partage à l’évidence le même goût de la laideur que la majorité de nos milliardaires contemporains…

Lire aussi :  AC Milan 3-0 Monza, Serie A : Simic sort du banc et marque