Home Actu Un faux Kevin Costner arnaque une Anglaise sur Facebook et lui soutire aisément 240 euros
Actu

Un faux Kevin Costner arnaque une Anglaise sur Facebook et lui soutire aisément 240 euros

Les deepfakes continuent à faire des victimes.

Eileen Leeks est une Britannique de 63 ans vivant à Felixstowe dans le comté du Suffolk (est de l’Angleterre). Comme pas mal de gens, elle s’est régalée en regardant la saga familiale Yellowstone à la télé. D’autant plus qu’elle a développé un petit crush pour le patriarche de la série américaine, incarné par Kevin Costner. C’est vrai qu’il est bel homme.

Alors quand, après avoir aimé une page Facebook qu’elle croyait être celle de l’acteur, elle a commencé à être bombardée de messages lui proposant de le rencontrer en devenant «fan officielle» contre la modique somme de 100 livres (près de 119 euros), elle n’a pas hésité très longtemps, développe-t-elle auprès de la BBC.

«Je me suis fait harceler et j’ai fini par céder parce qu’ils disaient que je ne le rencontrerais pas à moins d’acheter des cartes Apple, alors j’en ai acheté deux à 100 livres chacune, retrace-t-elle. J’ai ensuite reçu un message disant que j’avais été escroquée et que [pour rencontrer réellement Costner], je devais acheter une carte de membre VIP pour plus de 1.000 livres [1.186 euros, ndlr]. Je me suis dit, vous plaisantez, il est millionnaire.»

«Allô, c’est Kevin Costner»

Eileen Leeks veut bien tomber une fois dans le panneau, mais pas deux. C’est pourtant à ce moment que l’affaire tourne à l’étrange. Elle a reçu un appel vidéo de Kevin Costner en personne. «Son visage bougeait et c’est pourquoi j’ai pensé que c’était vraiment lui. Il était assis sur une chaise dans son bureau et il bougeait. Il a dit: “C’est Kevin Costner et vous avez été victime d’une arnaque”.»

Il s’agissait sûrement d’une seconde phase dans l’escroquerie, qui rappelle celle d’une femme sud-coréenne tombée dans le piège d’un deepfake, cette fois d’Elon Musk, et qui croyait confier au milliardaire la somme de 50.000 dollars (environ 46.600 euros) pour les faire fructifier. Par chance pour notre fan britannique, l’équipe de management de Kevin Costner (le vrai, cette fois), l’a contactée pour lui dire «que ce n’était pas lui et que des gens utilisaient son visage et sa voix pour escroquer les gens».

Malgré son signalement auprès de Facebook, Eileen Leeks n’était pas débarrassée. D’autres arnaqueurs (ou bien les mêmes ayant changé de tactique) l’ont contactée par message privé pour lui promettre… un emploi et un appartement aux États-Unis, rien que ça.

«Je me suis dit: “Je n’y crois pas, que se passe-t-il?”, poursuit l’admiratrice de Kevin Costner. Si des fans pensent qu’ils vont obtenir un emploi et un appartement en Amérique et qu’ils s’y rendent, ils vont perdre énormément. Je suis au chômage et j’ai perdu beaucoup d’argent, donc je ne suis pas très contente.» L’équipe de Kevin Costner serait bien avisée de lui envoyer, a minima, un petit autographe, Eileen Leeks l’a bien mérité.

#faux #Kevin #Costner #arnaque #une #Anglaise #sur #Facebook #lui #soutire #aisément #euros #korii.slate.fr

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

L’Azerbaïdjan veut aider les territoires français «souffrant de la colonisation» à acquérir leur indépendance

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev s’est engagé le 20 juillet à aider...

Le pire cauchemar des astronautes? Le feu

Des scientifiques tentent de mieux comprendre son comportement dans l’espace. Par définition,...

Et si on mettait de la peau de dauphin sur les bateaux pour qu'ils naviguent plus vite?

Pas de la vraie peau de ces cétacés, on vous rassure. Ce...

Présidentielle américaine : Joe Biden annonce le retrait de sa candidature

Joe Biden a fait savoir par voie de communiqué, ce 21 juillet,...