Home Actu « Tu auras ta médaille du Kremlin » : tension sur LCI après les propos d’un Franco-Ukrainien
Actu

« Tu auras ta médaille du Kremlin » : tension sur LCI après les propos d’un Franco-Ukrainien

La « consultante » franco-ukrainienne Alla Poedie, fondatrice d’un cabinet de conseil en France, a accusé la journaliste Anne Nivat d’être pro-Moscou pour avoir signalé l’existence de la corruption en Ukraine.

Nouvelle séquence d’embrouille sur le plateau de LCI, pendant l’émission Brunet, Hammett & co. du 12 janvier : plusieurs participants expriment leur mécontentement face aux accusations portées contre la journaliste Anne Nivat (reporter de guerre, prix Albert-Londres en 2000), lancées en direct par la conférencière Alla Poedie, Ukrainienne arrivée en France en 1990 et habituée à utiliser les téléviseurs commenter contribuer au conflit russo-ukrainien.

« Retire ce que tu as dit », « ne dis pas ça »…

Tout en dénonçant haut et fort le principe de comparaison du gouvernement russe avec d’autres exécutifs, Alla Poedie a tenté d’illustrer son propos en expliquant à ses interlocuteurs qu’il serait par exemple insensé de mettre les faits de corruption sur le même plan que des lieux qui pourrait se produire en Russie avec la situation française dans ce domaine. Mais alors qu’elle s’en prenait à certains de ses interlocuteurs par cette remarque, Anne Nivat a souligné que le phénomène de la corruption n’a pas non plus épargné l’Ukraine. Il n’en fallait pas plus pour qu’Alla Poedie accuse le journaliste de « vouloir à chaque fois pousser les Ukrainiens et prendre le parti russe ».

« Anne, tu auras ta médaille du Kremlin, ne t’inquiète pas », lance-t-elle précisément à son interlocuteur, la renvoyant du regard. C’est à ce moment que plusieurs des personnes présentes sur le plateau ont demandé à l’intervenante de retirer ses propos. « Enlève ce que tu as dit », « ne dis pas ça », les animateurs de l’émission ont tenté en vain de la raisonner.

Alla Poedie n’en était pas à sa première glissade sur le plateau de LCI depuis qu’elle avait lancé de nombreux appels à la haine contre des ressortissants russes en décembre. En particulier, elle les avait assimilés à des « cafards » qui avaient quitté leur pays à cause de la mobilisation liée à la guerre.

Face notamment à la désapprobation visible de certains participants face à ses propos, Alla Poedie avait bénéficié du soutien de l’animateur Eric Brunet, qui a ensuite dénoncé le laxisme de la société russe envers son gouvernement, le comparant aux entreprises chinoises. l’Iran, qui font actuellement l’objet d’importants mouvements de protestation sur des questions de politique intérieure.

Pourtant, le journaliste de LCI avait fait machine arrière quelques instants plus tard en s’assurant qu’il était contre la comparaison cafard… tout en expliquant qu’il l’avait parfaitement comprise dans la bouche de son invité.

#auras #médaille #Kremlin #tension #sur #LCI #après #les #propos #dun #FrancoUkrainien #francais.rt.com

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Meghan Markle déplace une femme qui voulait poser avec le prince Harry : moment gênant en images

Mariée depuis 2018 au prince Harry, Meghan Markle semble toujours veiller sur...

André Téchiné dans la tourmente : une actrice tranche avec son point de vue sur le grand réalisateur

Dans « La Tribune dimanche », le réalisateur André Téchiné a été soutenue par...