Home Actu Tournage du film avec Didier Bourdon à Hamoir: 40 figurants et une équipe de 60 personnes (photos et vidéo)
Actu

Tournage du film avec Didier Bourdon à Hamoir: 40 figurants et une équipe de 60 personnes (photos et vidéo)

Tournage du film avec Didier Bourdon à Hamoir: 40 figurants et une équipe de 60 personnes (photos et vidéo)

« Silence, on tourne ! » Ce vendredi matin, autour de la gare de Hamoir, les voitures passent au compte-gouttes en fonction des injonctions de l’équipe de tournage. La rue de la Station et le quai de la gare servent de décor au film franco-belge « Noël au balcon » de la réalisatrice Jeanne Gottesdiener, en tournage en Belgique pour sept semaines. Avec à l’affiche Didier Bourdon, qui n’était pas là à Hamoir. Une quarantaine de figurants sont alignés sagement en attendant leur tour. Emmitouflés dans des bonnets et de grosses vestes, ils tourneront des scènes censées se dérouler en hiver. Un sapin de Noël décoré a d’ailleurs été placé le long du quai pour l’occasion. Les nombreux semi-remorques de la production sont installés depuis tôt le matin. Le QG de l’équipe a été installé au hall omnisports de Hamoir tandis que deux hôtels du centre accueillent les zones costumes et maquillage. La police a été sollicitée pour l’organisation du trafic ainsi que des « signaleurs » de l’équipe de cinéma. Le centre de Hamoir est sous le feu des projecteurs pour une journée. Car outre des scènes tournées autour de la gare, les caméras se posent aussi rue du Pont, pour une scène d’embouteillage, ainsi que rue Delcour, près de la police, où intervient un petit train touristique. « Les trois scènes filmées ce vendredi dureront seulement 1’30 dans le film. Deux caméras sont utilisées et trois acteurs sont présents dont Alice Daubelcour et Christophe Montenez », explique la production. Sur le pont depuis 6h du matin, le régisseur général, Lionel de la Kethulle, de Liège, veille au grain. Il s’occupe de toute la logistique. Et c’est une grosse machine qui s’est mise en branle ce vendredi. « Rien que pour la régie, nous sommes dix. Il y a aussi l’équipe de mise en scène, les coiffeurs, les maquilleurs, les habilleurs, les ventouseurs (ceux qui réservent les places de stationnement pour le tournage) ou encore le chef de file qui gère les figurants. Ce sont 60 talkies-walkies qui sont actifs sur le site pour échanger les informations en permanence. Le plan de travail est millimétré dans le timing, à la militaire car chaque minute compte et coûte. » Si Hamoir a tapé dans l’œil de l’équipe du film, c’est d’abord pour sa gare. « On cherchait une gare anodine, pas typée, qui pouvait ressembler à une gare française, explique le régisseur général. Et il n’y en a pas tant que ça. Comme on était sur place à Hamoir, on a décidé d’y tourner deux autres scènes. Les repérages ont été réalisés il y a deux mois et demi. Il a fallu obtenir les autorisations de la Commune, de la SNCB pour la gare, ce qui n’est pas une mince affaire, se mettre en rapport avec la police… » Vendredi soir, cette fourmilière quittera Hamoir, pour poursuivre le tournage à Embourg. « On ne loge pas ici. Tout le monde quitte les lieux pour 19 h. Et les acteurs français retournent aujourd’hui en Thalys. » Pour rappel, « Noël au balcon » est le premier long-métrage de la réalisatrice française Jeanne Gottesdiener. Le film franco-belge est coproduit par les sociétés Belga Studio, Polaris Film Production et les Films du Carré. Parmi les acteurs à l’affiche, on retrouve Didier Bourdon mais aussi Noémie Lvovsky, Marie Bunel ou encore Christophe Montenez. Le pitch de ce qui se veut une comédie française familiale ? Pour Noël, la maire d’une petite ville, très impliquée dans les festivités de sa localité tandis que son mari s’affaire à préparer le réveillon, reçoit ses enfants. Mais le rêve d’un Noël serein s’effondre et le couple subit une attaque en règle des traditions familiales en mode protection de la planète, défense des animaux et développement durable… Mask Singer 2023: voici les 3 finalistes de la saison 5 qualifiés ce vendredi 26 mai 2023 « Il faut un échange simultané »: les dessous d’une négociation tortueuse pour faire libérer Olivier Vandecasteele Le coup de gueule d’Alexandre à Arlon: « On paie 6 fois la taxe déchets pour une colocation » Copyright © Editions de L’Avenir Presse SRL | Ce site est protégé par le droit d’auteur

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Related Articles

Par défaut, l'algorithme d'Instagram propose du contenu sexiste et misogyne

Bonne ambiance par ici. Depuis quelques années et l’avènement de TikTok, les...

Lits en carton, médailles en tour Eiffel: les JO de Paris 2024, champions du recyclage?

Ces Jeux se veulent écoresponsables jusque dans le moindre détail. Les Jeux...

«Boucher de Tel-Aviv» : vive réaction de Téhéran après le discours de Netanyahou devant le Congrès américain

L’Iran a dénoncé, ce 25 juillet, le discours controversé de Benjamin Netanyahou...