Home Actu Tesla exploite-t-elle indirectement des enfants dans les mines de cobalt en RDC?
Actu

Tesla exploite-t-elle indirectement des enfants dans les mines de cobalt en RDC?

Elon Musk ne fait pas grand-chose pour le savoir.

Les résultats d’exploitation du deuxième trimestre de l’année 2024 viennent de tomber et ce n’est pas la joie chez Tesla. Avec une chute des ventes de 4,76% par rapport à la même période de l’année 2023, le constructeur automobile est en difficulté. Un problème n’arrivant jamais seul, l’entreprise dirigée par Elon Musk fait également face à des critiques concernant son extraction de cobalt, un élément métallique essentiel à la fabrication des batteries pour les véhicules électriques.

Tesla est accusée de travailler avec des entreprises aux conditions de travail déplorables, par exemple en ayant recours au travail forcé impliquant parfois des enfants, rapporte le média en ligne Quartz.

Le cobalt est principalement extrait en République démocratique du Congo (RDC), d’où provient environ 70% de l’extraction mondiale, particulièrement dans la région du Katanga, dans le sud du pays. Le fournisseur principal de Tesla, Kamoto Copper Company, gère une grande mine «mécanisée» qui respecte a priori les droits humains. Néanmoins, cette filiale du géant anglo-suisse Glencore achète également du cobalt à des mines «artisanales» de la région ayant recours au travail forcé et infantile.

Selon une étude de 2019 du Geneva Center for Business and Human Rights («Centre pour les entreprises et les droits de l’homme de Genève»), qui cite l’Unicef, environ 40.000 enfants travaillent dans ces mines artisanales en RDC. D’après un rapport du département d’État américain (ministère des Affaires étrangères) publié en 2019, 40% des travailleurs des mines du Katanga ont moins de 18 ans. Par manque d’accès à des services de garde et pour obtenir un complément de revenu, des parents envoient leurs enfants travailler dans ces mines. Malgré une baisse récente du prix du cobalt, la demande reste élevée. La production s’intensifie en RDC et les conditions de travail des enfants se détériorent.

Des promesses non tenues

Dans le viseur des activistes, il y a donc Tesla, qui ne se montre pas à la hauteur du problème. Le constructeur automobile affirme vérifier ses fournisseurs par le biais de visites programmées. Néanmoins, annoncer leur tenue donne l’opportunité aux exploitants de se préparer et de dissimuler ce qui doit l’être. Elon Musk avait par ailleurs promis d’installer une webcam pour surveiller les mines en temps réel. Selon le magazine américain Forbes, cette promesse n’a pas été tenue, Elon Musk se contentant de poster une image satellite floue tous les mois. Pas suffisant.

Pour contourner le problème, le fabricant automobile travaille à éliminer le cobalt de sa chaîne d’approvisionnement, avec des batteries de type lithium-fer-phosphate (LFP). La proportion de véhicules équipés de ces batteries LFP reste inconnue aujourd’hui, mais on sait que Tesla ne se privera pas entièrement du cobalt, bien moins cher.

En tant que leader du marché des véhicules électriques, la firme d’Elon Musk est d’autant plus ciblée par les groupes de défense des droits humains, mais elle n’est pas la seule concernée par le problème. Toute l’industrie automobile se doit de trouver des solutions pour assurer un approvisionnement responsable, éthique et moral.

#Tesla #exploitetelle #indirectement #des #enfants #dans #les #mines #cobalt #RDC #korii.slate.fr

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

À cause de Spotify et TikTok, les artistes sortent des albums interminables

C’est trop long, abrégez s’il vous plaît. La multiplication des plateformes de...

Campagne publicitaire controversée : Adidas adresse ses excuses à Bella Hadid après l’avoir évincée

La marque allemande Adidas a présenté des excuses au mannequin américain d’origine...

On a peut-être trouvé l'origine de vos migraines

Une sombre histoire de tuyaux bouchés dans votre cerveau. Pourquoi les migraines...

Le chef de la diplomatie ukrainienne se rendra à Pékin le 23 juillet sur fond de désaccords sur l’issue du conflit

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, se rendra du 23...