Tesla et SpaceX inquiets d’une supposée consommation de drogue d’Elon Musk ?

0
30
Tesla et SpaceX inquiets d'une supposée consommation de drogue d'Elon Musk ?

(Boursier.com) — Les dirigeants de Tesla et SpaceX s’inquièteraient de la consommation supposée de drogue d’Elon Musk, rapportent Bloomberg et le Wall Street Journal. Citant des personnes familières avec Musk, Tesla et SpaceX, un rapport du WSJ note que la prétendue consommation de drogues par Musk – notamment du LSD, de la cocaïne, de l’ecstasy, de la kétamine ou des champignons psychédéliques -, serait continue. Selon l’article, l’ancienne administratrice de Tesla, Linda Johnson Rice, n’aurait pas cherché à être réélue en 2019 en raison de sa frustration face au comportement de Musk et de ses inquiétudes concernant sa consommation de drogue. En réponse à l’article, Musk a tweeté : “Après cette bouffée avec Rogan, j’ai accepté, à la demande de la NASA, de faire 3 ans de tests de dépistage aléatoires de drogues. Aucune trace de drogue ou d’alcool n’a été trouvée”. Rappelons que Musk avait alors surpris en “tirant” sur un joint de cannabis en direct lors du très populaire podcast de l’humoriste et présentateur Joe Rogan. “Le Wall Street Journal n’est même pas adapté pour tapisser une cage de perroquet pour oiseau”, a ajouté le milliardaire, agrémentant son tweet d’un émoji “tas de crotte” illustrant bien tout le respect que Musk porte au prestigieux Wall Street Journal et au professionnalisme de ses articles. Le Wall Street Journal précise pour sa part que la supposée consommation de drogue d’Elon Musk inquièterait donc les dirigeants et les membres des conseils d’administration des entreprises qu’il dirige. Le WSJ cite des personnes non identifiées proches du milliardaire et des entreprises. Musk aurait consommé du LSD, de la cocaïne, de l’ecstasy et des champignons psychédéliques, souvent lors de soirées privées, a indiqué le journal, citant des témoins anonymes et d’autres personnes connaissant le sujet. Des personnes proches de Tesla et du DG de SpaceX ont déclaré au journal qu’il consommait toujours de la drogue, en particulier de la kétamine. Musk a déclaré en août qu’il avait une ordonnance pour utiliser ce médicament comme antidépresseur. “Si les drogues m’aidaient réellement à améliorer ma productivité nette au fil du temps, je les prendrais certainement !”, s’est amusé Musk sur X, ex-Twitter, une autre de ses sociétés. Média, banque, société de gestion : affichez les informations de Boursier.com sur votre site et apportez toute l’expertise de nos journalistes à votre audience.

Lire aussi :  Séville FC 2-1 Juventus Turin, Ligue Europa : Séville, renversant en habitué