Home Actu Accusation de Téhéran : Washington responsable de la frappe sur le consulat à Damas
Actu

Accusation de Téhéran : Washington responsable de la frappe sur le consulat à Damas

Le ministre des Affaires étrangères iranien accuse les États-Unis d’être responsables de la frappe sur son consulat à Damas

Une accusation grave

Le ministre des Affaires étrangères iranien, Hossein Amir Abdollahian, a pointé du doigt les États-Unis pour leur implication présumée dans la frappe qui a détruit le consulat d’Iran à Damas le 1er avril. Lors d’une conférence de presse à Damas aux côtés de son homologue syrien, Fayçal Mekdad, Abdollahian a déclaré que « L’Amérique est responsable de cet incident et elle doit rendre des comptes ». Cette accusation grave met en lumière les tensions croissantes entre l’Iran et les États-Unis, ainsi que leurs alliés respectifs.

Un acte condamné comme un «crime de guerre»

Abdollahian a qualifié la frappe sur le consulat iranien en Syrie de « crime de guerre », soulignant ainsi la gravité de l’attaque. Cette action a entraîné la mort de sept membres des Gardiens de la Révolution iraniens et a suscité des promesses de représailles de la part de l’Iran. Le général des Gardiens de la Révolution, Yahya Rahim Safavi, a averti que les ambassades israéliennes ne sont plus en sécurité, mettant en garde contre de possibles représailles.

Des dénégations et des tensions internationales

Malgré les accusations portées par l’Iran, le Pentagone a nié toute implication des États-Unis dans la frappe du 1er avril. La porte-parole adjointe du Pentagone, Sabrina Singh, a déclaré que l’armée américaine n’avait aucun lien avec cet incident. Ces dénégations ont alimenté les tensions entre les deux pays, avec des échanges de déclarations contradictoires et des accusations mutuelles.

L’escalade des tensions au Moyen-Orient, en particulier entre l’Iran et Israël, soulève des préoccupations quant à la stabilité de la région et à la possibilité d’un conflit ouvert. Les actions militaires unilatérales et les attaques ciblées risquent de déstabiliser davantage la situation déjà fragile au Moyen-Orient.

Mot de la rédaction:
La situation actuelle au Moyen-Orient met en lumière les rivalités et les tensions qui persistent dans la région. Les accusations et les dénégations entre l’Iran, les États-Unis et Israël soulignent la complexité des relations internationales et la fragilité de la paix régionale. Il est crucial pour les acteurs impliqués de faire preuve de retenue et de chercher des solutions diplomatiques pour éviter une escalade dangereuse des conflits.

L’équipe de rédaction de Ebene Media

Ebene Media: N°1 sur l’actualité. Vous informer c’est notre priorité. Retrouvez toute l’actualité sur ebene-media.com

Mots clés: Téhéran, accuse, Washington, responsable, frappe, Israël, consulat, Damas, tensions, Moyen-Orient.

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Maïwenn sous protection rapprochée, ce geste impensable que Luc Besson a fait pour la protéger

Maïwenn, qui souffle sa 48e bougie ce mercredi, s’était confiée sur son...

Salman Rushdie poignardé et aveugle d’un oeil, dans son malheur, il a eu de la « chance » : « son assaillant n’avait aucune idée de… »

En août 2022, Salman Rushdie était victime d’une tentative d’assassinat. Aujourd’hui, deux...

Altercation Inès Reg/Natasha St-Pier dans DALS : l’humoriste tacle sa rivale, et Valérie Trierweiler aussi

Inès Reg était l’invitée de Laurent Ruquier dans « Les Grosses Têtes » ce...

Florent Pagny : Sa fille Aël dévoile une chevelure XXL et flamboyante, jusqu’où ira-t-elle ?

Alors que Florent Pagny se remet doucement de son cancer, sa fille...