Rennes – Nice en direct, Ligue 1 Uber Eats (13/01/2024)

0
26
Rennes - Nice en direct, Ligue 1 Uber Eats (13/01/2024)

Aucun changement à signaler durant la pause. Mené au score, Francesco Farioli maintient sa confiance à son onze de départ. Le Stade Rennais mène logiquement à la pause grâce au penalty de Bourigeaud, venu concrétiser la domination du collectif breton, bien organisé. Privé de ballon et bloqué au milieu de terrain, l’OGC Nice est grandement gêné dans la construction. Choc tibia contre tibia entre Adrien Truffert et Jordan Mvula Lotomba. Les deux joueurs restent au sol, grimaçant de douleur. L’arbitre siffle en faveur du Niçois et s’attire les foudres du public du Roazhon Park… Francesco Farioli et Julien Stéphan donnent de la voix au bord du terrain. Les Bretons cherchent à conserver le ballon, à présent très convoité par les Niçois. L’OGC Nice hausse le ton en cette fin de première période. Moffi trouve Guessand à droite dans la surface. le centre de celui-ci est repoussé dans l’axe. Bard déclenche le tir du pied gauche, mais le ballon s’envole au-dessus de la cage rennaise. Moffi gratte un corner pour Nice, exécuté depuis le côté droit par Laborde. Bonne intervention de Mandanda, percuté après coup par Ndayishimiye au premier poteau. Les joueurs de Rennes ont converti chacun des 18 derniers penalties obtenus par l’équipe en Ligue 1,meilleure série actuellement dans l’élite. Le SRFC n’a plus échoué à marquer sur penalty en L1 depuis le 31 janvier 2020 contre Nantes. Porté par son public, le Stade Rennais poursuit sur le même rythme et obtient un coup franc, dans l’axe, à plus de 25 mètres. Enzo Le Fée prend sa chance mais le ballon s’envole au-dessus du cadre azuréen. Première occasion pour Nice et premier arrêt de Mandanda. Attentif, le gardien rennais plonge sur le ballon, dévié de la tête dans la surface par Laborde sur un centre rentrant de Claude-Maurice venu de la gauche. Avec sang-froid, Bourigeaud transforme en croisant du pied droit à ras de terre. Trop court, Marcin Bulka avait pourtant plongé du bon côté. Après avoir vu les images au bord du terrain, Monsieur Dechepy se corrige et désigne le point de penalty pour sanctionner la faute de main de Pablo Rosario dans la surface. Sur le corner pour Rennes, exécuté depuis le côté gauche, Martin Terrier place sa tête dans la surface. Le ballon est détourné par le bras décollé de Pablo Rosario, mais le geste échappe à l’arbitre…

Lire aussi :  Premier League - 34e journée - Fulham - Manchester City : 1-2, Manchester City prend la tête devant Arsenal