Home Actu Reconnaissance faciale: Israël expérimente secrètement la surveillance de masse dans la bande de Gaza
Actu

Reconnaissance faciale: Israël expérimente secrètement la surveillance de masse dans la bande de Gaza

Un programme secret de reconnaissance faciale à Gaza

Des centaines de Palestiniens de la bande de Gaza ont été victimes d’un programme secret de reconnaissance faciale de l’armée israélienne, révèle une enquête du New York Times. Initialement conçu pour retrouver des otages israéliens enlevés par le Hamas, ce programme a été utilisé pour identifier des membres du Hamas et d’autres groupes armés palestiniens, entraînant parfois des erreurs et des arrestations injustes.

Les failles de la technologie de reconnaissance faciale

L’armée israélienne a utilisé la technologie de Corsight, une entreprise privée israélienne, pour ce programme de surveillance. Cependant, les algorithmes ont parfois du mal à reconnaître les visages pixelisés ou partiellement dissimulés, entraînant un nombre croissant de fausses identifications. Contrairement à Google, qui peut reconnaître des personnes même avec une petite partie de leur visage visible.

Surveillance de masse et utilisation de Google Photos

Ce programme de reconnaissance faciale a été utilisé pour identifier les victimes d’attaques, mais a rencontré des difficultés à reconnaître les personnes défigurées. Les officiers israéliens ont même utilisé Google Photos pour rechercher des personnes connues, soulignant les failles de la technologie utilisée. Cette pratique soulève des questions sur la surveillance de masse et l’utilisation de technologies de reconnaissance faciale dans les conflits.

N’hésitez pas à suivre EBENE MEDIA sur YouTube et les réseaux sociaux pour plus d’informations. #Reconnaissance #faciale #bande #Gaza #Israël #surveillance #masse #Google #technologie #Palestine

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles