Home Actu Plusieurs gros annonceurs ont fui X (ex-Twitter) ces derniers jours: on vous a fait un petit récap’
Actu

Plusieurs gros annonceurs ont fui X (ex-Twitter) ces derniers jours: on vous a fait un petit récap’

*Jingle but du multiplex de Canal+*

Les chiffres du réseau social X (anciennement Twitter) ne sont pas bons. Pas bons du tout. Et si l’on en croit la tendance, ils ne sont pas près de s’arranger. Les frasques à répétition d’Elon Musk et sa gestion catastrophique… d’à-peu-près tout (des ressources humaines de X à la non-modération du réseau, en passant par ses propos concernant la guerre en Ukraine ou les évènements récents au Proche-Orient) ont fait beaucoup de mal à la plateforme.

Plus récemment, c’est l’hémorragie de partenaires et d’annonceurs qui semble s’accélérer. Publié le 17 novembre, un rapport de Media Matters, une ONG américaine de surveillance des médias, a démontré que des contenus sponsorisés de grandes entreprises comme Apple ou IBM côtoyaient des posts ouvertement antisémites, négationnistes, pronazis, suprémacistes ou xénophobes. Ces conclusions étaient déjà apparus durant l’été, dans un précédent rapport de Media Matters.

Par ailleurs, et ce n’est pas la moindre des raisons, Elon Musk lui-même a tenu à plusieurs reprises des propos problématiques sur X, la dernière fois le mercredi 15 novembre, ce qui a même conduit la Maison-Blanche à dénoncer une «promotion abjecte de la haine antisémite et raciste».

Depuis, plusieurs annonceurs ont annoncé se retirer de X et voici donc un nouveau manque à gagner pour la plateforme, qui compte énormément sur cette source de revenus. Ses recettes publicitaires pourraient passer de 4,7 milliards de dollars en 2022 à 3,3 milliards de dollars en 2023, ce qui ferait de X le seul réseau social majeur à voir ses revenus publicitaires chuter. Une prouesse, d’autant plus que ces chiffres datent de septembre 2023, soit bien avant la débandade des derniers jours.

À noter qu’Elon Musk et sa société X Corp. ont annoncé lundi 20 novembre avoir intenté une action en justice contre l’ONG Media Matters, pour avoir détourné des annonceurs du réseau social.

Alors, qui est parti?

Quels annonceurs ont donc décidé de retirer («temporairement» pour la plupart) leur publicités de X (ex-Twitter)? On vous a préparé une petite liste, qu’on tâchera de mettre à jour:

  • IBM: l’entreprise multinationale présente dans le domaine de l’informatique n’a pas dû apprécier de se retrouver nommée directement dans le rapport de Media Matters. Il faut dire que voir ses pubs à côté de contenus vantant les mérites d’Adolf Hitler, ça peut refroidir. «IBM applique une tolérance zéro pour les discours de haine et les discriminations, et nous avons suspendu immédiatement toutes nos publicités sur X pendant que l’on enquête sur cette situation totalement inacceptable», a déclaré IBM à l’Agence France-Presse (AFP), jeudi 16 novembre.
  • Comcast: invoquant les mêmes raisons qu’IBM, le géant américain de la télécommunication et des médias (premier fournisseur d’accès à internet aux États-Unis, il détient entre autres les studios d’animation DreamWorks, le groupe britannique Sky ou encore la chaîne de télévision CNBC) a annoncé «mettre sur pause» toute opération publicitaire sur X.
  • La Commission européenne: cette fois, c’est la montée de la désinformation sur la plateforme, en particulier concernant le conflit entre Israël et le Hamas, qui ont fait fuir un client, et pas n’importe lequel. Dans une note interne, Dana Spinant, porte-parole adjointe de la Commission européenne, a déclaré le 17 novembre que l’institution recommandait «de suspendre temporairement la publicité sur cette plateforme jusqu’à nouvel ordre, afin d’éviter les risques de préjudice à la réputation de la Commission».
  • Paramount Global: si ce poids lourd des médias de masse américains est également sur cette liste, c’est en raison des tweets d’Elon Musk publiés le 15 novembre, dans lesquels l’entrepreneur s’en prenait notamment à une association de lutte contre l’antisémitisme, l’Anti-Defamation League.
  • Apple: les propos tenus par Elon Musk sur son propre réseau social ont également poussé Apple (mentionné par ailleurs dans un rapport de Media Matters), à mettre sur pause ses annonces sur la plateforme, dès le 17 novembre.
  • Lionsgate: le groupe Lionsgate, connu principalement pour ses studios de cinéma, a annoncé par l’intermédiaire d’un porte-parole «suspendre» toute publicité sur X, le vendredi 17 novembre, «en raison des récents tweets antisémites d’Elon Musk».
  • Disney: là encore, le même jour, le cocktail détonnant de tweets jugés antisémites, de contenus haineux non modérés et de désinformation massive semble avoir poussé Disney à arrêter temporairement de diffuser ses contenus sponsorisés sur X.
  • Warner Bros. Discovery: un énième géant des médias et du cinéma a claqué la porte le samedi 18 novembre, toujours à cause des tweets antisémites et conspirationnistes d’Elon Musk.
  • Sony Pictures Entertainment: dans le même temps, la filiale cinéma de la société multinationale japonaise a elle aussi décidé de stopper momentanément sa collaboration avec X.
  • Ubisoft: l’entreprise française de jeux vidéo, notamment derrière Assassin’s Creed, a annoncé mardi 21 novembre au site d’information Axios avoir suspendu sa dernière campagne en cours sur X et elle aussi «mettre sur pause les annonces commerciales» sur le réseau social, sans donner plus de précisions sur les raisons de cette décision.

Depuis le rachat de Twitter par Elon Musk en octobre 2022, les annonceurs étaient sur la brèche, certains comme Volkswagen, Pfizer ou General Motors avaient déjà mis sur pause temporairement leurs contenus sponsorisés sur X, dès l’annonce de l’acquisition du réseau social par le multimilliardaire. Pas sûr que les derniers développements encouragent ces annonceurs à revenir. Affaire à suivre.

#Plusieurs #gros #annonceurs #ont #fui #exTwitter #ces #derniers #jours #vous #fait #petit #récap #korii.slate.fr

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Le pire cauchemar des astronautes? Le feu

Des scientifiques tentent de mieux comprendre son comportement dans l’espace. Par définition,...

Et si on mettait de la peau de dauphin sur les bateaux pour qu'ils naviguent plus vite?

Pas de la vraie peau de ces cétacés, on vous rassure. Ce...

Présidentielle américaine : Joe Biden annonce le retrait de sa candidature

Joe Biden a fait savoir par voie de communiqué, ce 21 juillet,...

Missiles américains à longue portée en Europe: Joe Biden relance la course aux armements avec la Russie

Des experts craignent un retour de la Guerre froide. Vous avez probablement...