Pistorius désormais libre, une condamnation « à vie » pour les proches de la victime

0
26
Pistorius désormais libre, une condamnation « à vie » pour les proches de la victime

Le médaillé d’or paralympique Oscar Pistorius est sorti ce vendredi matin d’une prison sud-africaine, 11 ans après avoir tué sa petite amie Reeva Steenkamp. JUSTICE – Une libération pour lui, une « condamnation » pour la famille de la victime. Ce vendredi 5 janvier, l’ex-champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius, reconnu coupable du meurtre de sa compagne Reeva Steenkamp il y a 11 ans, est sorti de la prison d’Atteridgeville, en Afrique du Sud. « Il a été admis dans le système correctionnel communautaire et est maintenant chez lui », a déclaré l’administration pénitentiaire dans un communiqué. Après cette libération, la mère de Reeva Steenkamp, June Steenkamp, a déclaré : « Nous, qui sommes encore là, nous sommes condamnés à vie » . Oscar Pistorius bénéficie de fait d’une liberté conditionnelle, après avoir purgé la moitié de sa peine. La loi sud-africaine prévoit en effet qu’un condamné pour meurtre est éligible à un aménagement de peine une fois la moitié de sa peine écoulée. L’ancien coureur paralympique aujourd’hui âgé de 37 ans a été condamné en 2017, au terme d’un rocambolesque feuilleton judiciaire, à 13 ans et cinq mois de prison pour le meurtre de sa petite amie. Dans la nuit du 13 au 14 février 2013, il avait tiré quatre fois à travers la porte close de la salle de bains de sa chambre. Lors de ses trois procès successifs, il avait plaidé non coupable, affirmant qu’il avait cru à la présence d’un intrus. En novembre, une commission spéciale, composée de membres des services pénitentiaires et de simples civils, avait été chargée de déterminer si le condamné était « apte ou non à une réinsertion sociale ». Oscar Pistorius « devra suivre une thérapie pour ses colères, effectuer des travaux d’intérêt général et suivre une thérapie sur les violences faites aux femmes », avait déclaré à la presse le porte-parole de la famille Steenkamp après la tenue cette comission. Inscrivez-vous aux newsletters du HuffPost et recevez par email les infos les plus importantes et une sélection de nos meilleurs articles En vous inscrivant à ce service, vous acceptez que votre adresse mail soit utilisée par le Huffington Post, responsable de traitement, pour la gestion de votre inscription à la newsletter. Conformément à la loi du 06/01/1978 modifiée et au Règlement européen n°2016/679/UE du 27/04/2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de modification, de portabilité, de suppression et d’opposition au traitement des informations vous concernant, que vous pouvez exercer auprès de [email protected]. Pour toute information complémentaire ou réclamation: CNIL

Lire aussi :  Parrainage - Remaniement: le regard critique des observateurs. (Reportage)