Parfaits kamikazes, les drones navals de surface ukrainiens tirent maintenant aussi des missiles

0
235

Et ils sont même équipés d’un lance-flammes.

Après la perte de la flotte ukrainienne dès les premières heures de l’invasion à grande échelle du pays par la Russie en février 2022, personne ne voyait Kiev reprendre l’ascendant aussi vite en mer Noire.

C’était sans compter sur l’apparition des drones navals de surface, fiertés de l’armée ukrainienne et responsables de plusieurs coups d’éclat contre des navires russes. Si l’on en croit le Service de sécurité d’Ukraine (SBU, agence du renseignement intérieur), les fameux «Sea Babies» n’ont pas encore dit leur dernier mot et seraient désormais équipés de lance-missiles.

Au tout début du mois de janvier, le SBU publiait une vidéo affirmant qu’on pouvait y voir ses drones navals de surface tirer des missiles sur des navires russes. Selon le média en ligne Ukrainska Pravda, les cibles étaient des bâtiments de la flotte russe lancés à la poursuites des engins ukrainiens. Au lieu de s’enfuir, ceux-ci auraient fait demi-tour pour tirer sur leurs poursuivants.

Lire aussi :  Il est encore temps de craquer ! Récap des offres à ne pas manquer cette semaine !

D’après Business Insider, cette amélioration majeure n’est pas la seule: le rapport du SBU affirme que les «Sea Babies» peuvent désormais transporter jusqu’à 850 kilos de charge explosive, des équipements de communication et de brouillage antiradar, ainsi… qu’un lance-flammes.

«Ukrainische Qualität»

Les drones navals de surface «ont fourni à la marine ukrainienne pratiquement inexistante une capacité asymétrique pour défier la flotte russe en mer Noire plus grande et plus compétente», indique Nicholas Johnson, analyste technique et expert en guerre navale pour l’organisation RAND Corporation.

Il faut dire que ces petits bateaux téléguidés sont l’arme parfaite pour Kiev. Construits à l’aide de composants facilement disponibles, ils sont moins chers à produire que les missiles et ne nécessitent, évidemment, pas de pilote. Mis au point par les forces ukrainiennes, ils avaient permis de frapper le pont du détroit de Kertch, en Crimée, en juillet 2023.

Un mois après cette attaque, Vassyl Maliouk, chef du Service de sécurité d’Ukraine, déclarait à CNN que ces drones navals de surface étaient construits «sans aucune participation d’entreprises du secteur privé», dans une base «souterraine» secrète. C’est dans cette base que des ingénieurs y auraient ajouté un lance-flammes. Avouez qu’on frôle le James Bond.

Lire aussi :  Les républicains espagnols avertissent que la proposition de frontière n'est pas prête pour les "heures de grande audience".

#Parfaits #kamikazes #les #drones #navals #surface #ukrainiens #tirent #maintenant #aussi #des #missiles #korii.slate.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here