Open d’Australie : Gaston avance, Lokoli cale… Bilan équilibré cette nuit à Melbourne

0
13
Open d’Australie : Gaston avance, Lokoli cale... Bilan équilibré cette nuit à Melbourne

Onze Français étaient engagés cette nuit pour la deuxième journée des qualifications pour l’Open d’Australie. Cinq d’entre eux se sont qualifiés pour le deuxième et avant-dernier tour, contre trois mardi. Alors que 17 joueurs étaient engagés dans les qualifications pour l’Open d’Australie, neuf disputeront finalement le deuxième tour, soit près d’un joueur sur deux. Mardi, Jules Marie, Pierre-Hugues Herbert et Terence Atmane s’étaient qualifiés pour le deuxième tour des qualifications, contrairement à Benoît Paire, Ugo Blanchet et Clément Tabur. Cette nuit, onze Bleus étaient engagés, toujours au premier tour des qualifications pour le premier Grand Chelem de la saison. Certains étaient particulièrement, comme Harold Mayot, vainqueur ici-même chez les juniors, ou encore Laurent Lokoli, 277e et qualifié in extremis pour les qualifications après avoir fait le pari de rejoindre Melbourne sans être assuré de disputer les qualifications. «Mon corps a fait des crampes généralisées et je ne pouvais plus bouger alors que j’étais devant au score» Ce mercredi, le sort n’a pas joué en sa faveur. Pourtant devant au score, le tricolore de 29 ans a été victime de «crampes généralisées» et a finalement été contraint d’abandonner dans l’ultime manche (4-6, 6-4, 3-2 AB) après avoir remporté la première. Les deux Français, 99e et 159e, sont sans doute deux des plus grandes chances françaises dans ces qualifications. Le premier, en très grand manque de constance depuis plusieurs mois, a bien maîtrisé son premier tour après son troisième au challenger de Nouméa. D’abord mené 5-3 par le Chinois Yunchaokete Bu, 171e ATP, Hugo Gaston s’est réveillé en deuxième partie de match avec 10 jeux consécutifs remportés ! Le Français s’est finalement imposé 7-5, 6-0. En deuxième rotation, Harold Mayot, vainqueur de l’Open d’Australie Junior en 2020, a également bien maîtrisé son entrée en lice face à l’Argentin Andrea Collarini, 227e. Le Messin de 21 ans s’est imposé en deux sets, 7-6(5), 6-3. Le Lyonnais Kyrian Jacquet, 205e mondial, était opposé à Enzo Couacaud, 187e et éliminé au deuxième tour en 2023 par Novak Djokovic, dans le deuxième derby du premier tour après le choc, qui n’a pas vraiment tenu ses promesses, opposant Jules Marie à Benoît Paire 7-6(6), 6-4. C’est une nouvelle fois le joueur le moins bien classé qui a pris le scalp de son adversaire mercredi (6-3, 2-6, 6-2). Un autre Lyonnais, Giovanni Mpetshi Perricard, s’est également qualifié pour le deuxième tour de ces qualifications. Le jeune tricolore a renversé le Chilien et spécialiste de terre battue Tomas Barrios Vera (95e) en deux sets : 6-3, 7-6(9). Hugo Grenier, pourtant outsider face au jeune Estonien très prometteur Mark Lajal, a parfaitement fait jouer son expérience pour s’imposer eu deuxième partie de journée à Melbourne, 6-4, 6-2. De leur côté, Titouan Droguet, Calvin Hemery, Antoine Escoffier et Geoffrey Blancaneaux se sont chacun inclinés en deux sets pour leur entrée en lice. Autre surprise de la nuit, le tout jeune Jakub Mensik, tout jeune espoir du tennis tchèque (18 ans, 144e mondial), s’est brillamment imposé face à l’Américain Brandon Nakashima, en perte de rythme depuis de long mois et actuel 128e mondial (6-4, 7-6{4]).
Il n’y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.

Lire aussi :  FIFA 23, Apex Legends: les serveurs Electronic Arts sont en panne

Soyez le premier à donner votre avis !

La Française a connu toutes les peines du monde pour se débarrasser de la wild-card australienne Taylah…

Diffusion, prize money, qualifications… Tout savoir sur l’édition 2024 de l’Open d’Australie, premier Grand Chelem de l’année, qui aura lieu du 14 au 28 janvier prochain.

Forfait à l’Open d’Australie après une nouvelle rechute physique, l’ancien numéro un mondial âgé de 37 ans s’est tout de même voulu rassurant pour la suite de sa (probable) ultime saison. Avec Roland-Garros dans le viseur.
À tout moment, vous pouvez modifier vos choix via le bouton “paramétrer les cookies†en bas de page.