On a greffé un foie de porc sur un humain en état de mort cérébrale

0
239

Et on vous promet que c’est une bonne nouvelle.

Aux États-Unis, des chirurgiens de l’université de Pennsylvanie ont annoncé qu’ils étaient parvenus à greffer un foie de porc génétiquement modifié sur un être humain en état de mort cérébrale, et que l’organe avait réussi à fonctionner à plein régime durant les soixante-douze heures de l’étude. Ce beau succès permet de confirmer que le recours aux organes de porcs est une voie dont la science a tout intérêt à poursuivre l’exploration.

Comme le détaille Wired, l’idée n’est pas d’effectuer une transplantation définitive, mais d’utiliser ces foies comme des organes temporaires permettant de stabiliser les patients en attente d’une greffe de foie humain. Une durée de fonctionnement de quelques jours peut donc suffire à sauver un patient se trouvant au dernier stade d’une maladie hépatique, si une transplantation définitive est au bout du chemin.

Le foie de porc peut aussi faire office de soutien temporaire pour les patients dont le propre foie fonctionne encore, mais a besoin de temps pour guérir. Il est décrit comme «une façon d’augmenter les chances de guérison», qui pourra «peut-être éviter la transplantation», comme l’affirme Abraham Shaked, chirurgien officiant à l’institut de transplantation de l’université de Pennsylvanie, qui a dirigé les travaux aujourd’hui mis en lumière.

Lire aussi :  Le tribunal peut réduire le secret lors de poursuites pour inconduite sexuelle sur le campus

Trois jours max?

S’il est indiqué que le foie de porc greffé par l’équipe du docteur Shaked a fonctionné pendant trois jours, c’est parce qu’il avait été décidé dès le départ de ne pas mener l’expérience plus loin, en accord avec la famille du patient en état de mort cérébrale. Pendant ce laps de temps, le foie de porc a parfaitement joué son rôle, produisant de la bile et maintenant un taux d’acidité idéal dans le sang de cet homme, dont l’état est resté stable tout au long du processus.

«Nous avons tous été surpris car le foie semblait toujours en très bon état après ces trois jours», résume Abraham Shaked. On peut donc supposer qu’un tel état transitoire est donc susceptible de durer davantage et se féliciter que la science continue son travail sur les organes de porc. Ceux-ci sont particulièrement ciblés en raison de leurs dimensions similaires à celles des humains, mais aussi parce qu’ils sont rapidement et facilement accessibles.

Lire aussi :  Luis Campos a discuté du PSG avec Galtier, Nice avance sur Lucien Favre

Chaque année aux États-Unis, plus de 330.000 personnes ont besoin d’un traitement pour leur foie. Plus de 10.000 sont actuellement en attente d’une transplantation hépatique (pour un total d’environ 103.000 Américains en attente d’une greffe d’organe). En France, le délai moyen avant de recevoir une greffe de foie est de sept mois, indique l’Arcat, l’Association de recherche, de communication et d’action pour l’accès aux traitements, qui lutte contre le VIH/sida, les hépatites et les discriminations.

#greffé #foie #porc #sur #humain #état #mort #cérébrale #korii.slate.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here