Montpellier s’impose contre Toulon et ne se laisse pas distancer

0
24
Montpellier s'impose contre Toulon et ne se laisse pas distancer

En clôture de la 12e journée de Top 14 dimanche, Montpellier s’est offert une précieuse victoire devant Toulon (27-17). La formation héraultaise a mis beaucoup d’enthousiasme dans sa partie et a su se montrer réaliste lorsque son adversaire varois a cafouillé quelques ballons. Si le MHR reste à la dernière place du classement, il recolle un peu à une partie de ses adversaires directs dans la bataille pour le maintien.
À un drop de s’offrir la victoire la semaine passée à Lyon, Montpellier n’a cette fois pas raté l’occasion de rafler son troisième succès en Top 14 de la saison ce dimanche. Face à Toulon, les Héraultais ont fait preuve de l’engagement et de l’énergie nécessaires pour l’emporter. À l’image d’une bonne première séquence défensive où ils repoussent les premiers assauts varois d’entrée de match. Et des 22 mètres du MHR jusqu’à ceux du RCT, les Cistes se montrent alors les plus réalistes au cœur de cette entame de partie très rythmée. Pour valider un premier essai via Geoffrey Doumayrou à l’issue d’une offensive très collective sur soixante mètres (7e). Montpellier bat Toulon et ne se laisse pas distancer dans la course au maintien !Le film de #MHRRCT > https://t.co/LbYb7iwev8 pic.twitter.com/k9nQAKOtPz Sur une bonne dynamique, les Héraultais tentent de doubler la mise avec un nouvel essai en tapant une pénalité en touche mais… égarent la munition sur celle-ci (15e). Ils corrigent ensuite le tir et font preuve de pragmatisme en prenant les points au pied via Louis Carbonel (24e et 37e). Face au vent, les Héraultais tiennent mieux le ballon que des Varois qui s’appuient toutefois sur le pied de Melvyn Jaminet pour rester dans la partie (12e et 21e). À la pause, le MHR est devant avec un score de 13-6 en sa faveur. Alors que les Varois recollent un peu plus près grâce à la botte de Melvyn Jaminet (13-9, 51e) , ils se font alors contrer. Une interception de Jan Serfontein dans les 22 mètres de Toulon sur une longue passe de Beka Gigashvili et voilà le MHR qui inscrit un essai deux passes plus loin par son 2e ligne Nicolaas Janse van Rensburg (20-9, 53e). Le RCT répond par un temps fort qui n’est pas récompensé en termes de points. Car les Varois sont parfois un peu brouillons. Notamment en touche, où ils égarent de précieuses munitions. Comme sur ce lancer chipé par l’Héraultais Yacouba Camara à 20-9 (58e). Les visiteurs manquent globalement de précision. Comme sur cette touche non trouvée sur pénalité… Quelques minutes plus tard, c’est Montpellier qui vient corser l’addition. Sur une nouvelle offensive jouée avec réussite, les Cistes bouclent par un essai de Paul Willemse (70e). Certes, Toulon finit par scorer sur un ballon porté pointé par Dany Priso (27-17, 73e) mais c’est insuffisant pour revenir dans le bonus défensif. Ce voyage à vide laisse Toulon à la 5e place du classement à l’issue de cette journée. En bas de tableau, le MHR reste à la dernière place mais grignote son retard sur quelques adversaires directs dans la course au maintien, en revenant notamment à quatre unités d’Oyonnax et de Lyon à l’issue de cette 12e journée.  Il va falloir faire dire à Reinach de sortir les ballons plus rapidement derrière mêlée et ruck ! C’est insupportable !!
Il nous met 3 fois sous pression !

Lire aussi :  Impopulaire et divisé, le gouvernement Scholz affaibli comme jamais