Mark Zuckerberg nourrit ses bœufs avec des noix de macadamia et de la bière, et c’est inquiétant

0
21

Être milliardaire n’excuse pas tout.

Comme s’il n’en avait jamais assez, Mark Zuckerberg a récemment ajouté une corde à son arc. Comme l’indique Fast Company, le cofondateur de Facebook entend désormais «produire la meilleure viande de bœuf du monde», ce qu’il a expliqué mardi 9 janvier dans une publication sur Instagram. On l’y voit d’ailleurs poser derrière un morceau de «steak grand comme la Croatie», pour reprendre les paroles d’un basketteur-entrepreneur-rappeur bien connu.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Mark Zuckerberg (@zuck)

C’est dans son ranch de Hawaï que le directeur général du groupe Meta a fait installer un élevage de bétail (de races Wagyu et Angus, le top du top en matière de viande de bœuf), qu’il nourrit à l’aide de noix de macadamia et de bière. Un régime spécial qui fait beaucoup réagir, en raison notamment du coût de l’opération.

Dans son post Instagram, Mark Zuckerberg explique en effet que chaque bovin consomme entre 5.000 et 10.000 livres de nourriture par an, soit entre 2.268 et 4.536 kilogrammes. Or, chez son fournisseur hawaïen, une livre de noix de macadamia coûte 36 dollars (près de 33 euros). Nul besoin d’être Cédric Villani pour comprendre que ça chiffre.

Lire aussi :  Panot accuse le RN d'être "le pire adversaire" des femmes, Le Pen lui répond sur la situation en Israël

Mais faisons le calcul quand même: 5.000 livres à 36 dollars, cela représente 180.000 dollars par tête de bétail et par an, soit un peu plus de 164.000 euros. Dans le cas des bœufs les plus gourmands, et en supposant que ceux-ci ne soient nourris qu’avec des noix de macadamia (ce qui n’est a priori pas loin de la vérité), le total annuel pourrait donc monter jusqu’à 328.000 euros. Pour un seul animal.

Mais l’aspect économique est-il vraiment un souci pour «Zuckie», cinquième personne la plus riche du monde actuellement selon Bloomberg? Après tout, il ne semble faire de mal à personne –si ce n’est aux animaux qui finiront dans l’assiette.

Régime inapproprié

Il y a pourtant de quoi s’interroger sur ce régime à base de noix. Selon les observateurs, il faudra des années avant que l’impact éventuel de cette alimentation sur le goût de la viande puisse être évalué. Pour le moment, il s’agit donc d’un pari sur l’avenir et celui-ci est aussi coûteux qu’incertain. Mais Mark Zuckerberg a répondu récemment sur ce point, en affirmant qu’«au minimum, les noix de macadamia ont une très haute densité nutritionnelle, avec beaucoup de protéines et de graisses».

On peut aussi et surtout se demander si gaver les bovins de noix de macadamia ne risque pas de ruiner leur santé. La recherche indique en effet que ce choix d’alimentation «semble acceptable», sans toutefois s’avancer davantage. Seulement voilà: nulle part, jamais, des régimes composés de plus de 20% de noix (ou de pistaches, ou de cacahuètes) n’ont été étudiés. Or, du côté du ranch de Mark Zuckerberg, il semble que la noix de macadamia compose une grande partie du régime des pauvres animaux (qui paissent quand même dans leur pré, précise le créateur de Facebook).

Fast Company cite aussi des travaux de recherche datant de 1966 et indiquant qu’un excès de noix de macadamia dans une alimentation bovine risque d’enrayer la bonne croissance des animaux: celle-ci serait «progressivement réduite à chaque ajout de noix de macadamia dans les rations». De quoi se demander si ce choix de régime n’est pas aussi contre-productif (d’un point de vue gustatif et capitaliste) que néfaste pour ces bœufs qui n’ont rien demandé.

Lire aussi :  Des bandits dévalisent une base aérienne américaine au Niger

Pour le reste, si l’on manque de documentation sur le sujet, c’est sans doute parce que, comme l’indique un article publié en 2006 sur le sujet, les noix de macadamia sont considérées comme «ne convenant pas en tant qu’aliment principal pour les ruminants». En revanche, si la mention de l’utilisation de bière vous a fait tiquer, sachez que la pratique est répandue, car réputée pour améliorer le goût et la texture de la viande. Les bovins concernés, eux, n’ont évidemment pas été consultés.

#Mark #Zuckerberg #nourrit #ses #bœufs #avec #des #noix #macadamia #bière #cest #inquiétant #korii.slate.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here