Les Russes auraient mis au point un nouveau drone kamikaze résistant à toute forme de brouillage

0
29

Reste à savoir si cela est vrai.

Le fabricant des terribles drones kamikazes Lancet, dont l’armée russe est particulièrement friande, revient avec une mauvaise nouvelle (pour l’Ukraine): un nouveau mini-drone d’attaque baptisé «Izdeliye 55» (ou «Article 55» en français).

L’entreprise russe Zala Aero –dont l’actionnaire majoritaire n’est autre que le groupe Kalachnikov (celui-là même qui est à l’origine du mondialement connu fusil d’assaut AK-47)– a planché sur un drone bon marché, qui pourrait être produit en assez grande quantité pour absorber la demande chaque jour croissante des troupes russes sur le front, détaille Forbes.

L’appareil quadricoptère a été dévoilé par l’équipementier Zala Aero sur le réseau Telegram le 29 décembre 2023, accompagné d’une seule photo et sans trop de détails quant à ses spécifications. La position de ses ailes devrait lui offrir une plus grande portée que d’autres drones en vue subjective (FPV) de petite taille.

À l’instar du drone suicide américain Switchblade 300, le nouveau venu dispose d’un lanceur qui devrait permettre à l’opérateur de se tenir éloigné de la zone de décollage (et lui évitera donc d’être ciblé par un tir ennemi au moment du lancement).

Lire aussi :  Lavrov: West considère l'OTSC comme une "menace pour sa domination internationale"

Absolument invulnérable

Mais la force de l’Izdeliye 55 serait sa capacité à résister aux divers brouillages que l’ennemi pourrait tenter d’utiliser, dans le cadre de la guerre électronique qui fait rage en Ukraine aujourd’hui.

«Les nouvelles solutions techniques de l’équipe d’ingénierie et de développement de Zala Aero distinguent favorablement l’Izdeliye 55 des autres munitions rôdeuses [ou drones kamikazes, ndlr], le rendant absolument invulnérable aux systèmes de guerre électronique ennemis», explique le communiqué de l’entreprise conceptrice sur Telegram, d’après la traduction réalisée par Forbes.

Alors, coup de bluff total ou vraie révolution? «Je pense que c’est un mode d’autonomie optimal, a déclaré Zachary Kallenborn, analyste en sécurité et en technologie militaire pour le groupe de réflexion américain Center for Strategic and International Studies (CSIS). Le drone est capable de naviguer, et peut-être de sélectionner et de toucher des cibles sans contrôle humain. Pour être invulnérable à la guerre électronique de manière significative, le drone doit avoir une dépendance minimale ou nulle à une commande externe pour mener des attaques.»

La guerre électronique est un perpétuel jeu du chat et de la souris.Et il y a fort à parier que même s’il parvenait à déjouer un temps le brouillage ennemi, l’Izdeliye 55 ne restera pas invulnérable pour toujours. Si Zala Aero parvient à le produire massivement, il sera néanmoins un atout certain pour l’armée russe, dans un conflit où chaque camp fabrique plusieurs dizaines de milliers de drones tous les mois.

Lire aussi :  Le roi Charles est trop politique pour les États-Unis

#Les #Russes #auraient #mis #point #nouveau #drone #kamikaze #résistant #toute #forme #brouillage #korii.slate.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here