Les images impressionnantes d’un avion ratant son atterrissage en raison des conditions météo au Portugal

0
30
Les images impressionnantes d'un avion ratant son atterrissage en raison des conditions météo au Portugal

Ca commence à faire beaucoup… Alors que l’enquête se poursuit concernant l’accident d’avion de la compagnie Alaska Airlines qui a perdu l’une de ses portes, entraînant une dépressurisation de la cabine avec un effet d’aspiration, un autre incident a eu lieu, le 6 janvier dernier, mais au Portugal, cette fois.  Un avion de la Scandinavian Airlines, qui arrivait à l’aéroport de Funchal au Portugal, le 6 janvier dernier, a été victime d’un problème technique qui a provoqué un impressionnant rebond de l’appareil, le forçant à redécoller.  🇵🇹 | Avión de pasajeros sufre un fallo de motor y rebota en la pista de un aeropuerto portuguésUn Airbus A320neo de SAS (Scandinavian Airlines) rebotó en la pista debido a un fallo de motor al intentar aterrizar en el aeropuerto de Funchal, en la isla portuguesa de Madeira, el… pic.twitter.com/jRJwPnT89y Sur les images mises en ligne sur les réseaux sociaux, on voit l’avion arriver positionné en parallèle de la piste d’atterrissage, être violement secoué par des rafales de vent. Alors que l’avion est parvenu à toucher le tarmac, les pilotes ont été contraints de remettre les gaz, des flammes s’échappant du moteur gauche de l’appareil. Le site Aviation Herald indique que l’avion a subi un cisaillement du vent: un changement brusque et soudain de la vitesse et ou de la direction du vent, rendant ainsi l’avion très difficile à manœuvrer.  Après cette remise des gaz et face aux conditions météo, l’équipage a décidé de se dérouter vers Las Palmas, aux Canaries, où il s’est posé, 90 minutes plus tard. Toujours selon Aviation Herald, le commandant de bord expliqué aux passagers qu’il avait rencontré un cisaillement du vent et que le moteur a émis des “fumées” inhabituelles après la remise des gaz. Dans la foulée, la compagnie aérienne a confirmé que des problèmes de moteur étaient la raison du détournement de précaution vers Las Palmas où se trouvent de installations permettant un examen de l’avion.  Boeing 737 Max: des boulons mal fixés, une porte qui se détache en plein vol, deux catastrophes meurtrières… 5 questions sur l’avion star du groupe américain
“Rhôooooooooo!”

Lire aussi :  Ouverture des ventes de Noël : pris d'assaut, le site SNCF Connect saturé ce mercredi matin

Vous utilisez un AdBlock?! 🙂
Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre. Nous avons besoin de vos cookies pour vous offrir une expérience de lecture optimale et vous proposer des publicités personnalisées. Accepter les cookies, c’est permettre grâce aux revenus complémentaires de soutenir le travail de nos 180 journalistes qui veillent au quotidien à vous offrir une information de qualité et diversifiée. Ainsi, vous pourrez accéder librement au site.