Le Thunder trop fort pour Boston, victoire 127-123 !

0
33
Le Thunder trop fort pour Boston, victoire 127-123 !

C’était le choc de la nuit, et comme le dit presque l’expression : la montagne a accouché d’un hippopotame. Superbe match, incroyable Thunder et immense Shai Gilgeous-Alexander, qui conforte à la fois la place de contender d’OKC et celle de SGA dans la course au MVP. Quel match, quel match ! Pendant que Ja Morant tentait par dessus tout de célébrer quelque chose face aux Spurs et pendant que du côté de NOLA Jacques Vaughn continuait de tenter de se faire virer des Nets, c’est donc dans l’Oklahoma qu’avait lieu l’affiche de la nuit, le main event comme l’aurait appelé Driver. Oklahoma City Thunder vs Boston Celtics, la meilleure équipe de NBA contre la deuxième meilleure de l’Ouest, la meilleure équipe d’aujourd’hui contre la meilleure équipe de demain, en gros. Et si pour IAM Demain c’est loin, en NBA comme sur TF1 Demain nous appartient, c’est sans doute ce que se sont dit les joueurs de Mark Daigneault cette nuit au Paycom Center. Une victoire autoritaire, une victoire construite en attaque, en défense, une victoire construite grâce à des individualités, grâce à un collectif. Grâce à une gestion parfaite des temps faibles, grâce à une folie furieuse lors des temps forts. Oui cette équipe nous enjaille, même si on ne dit plus cette expression depuis au moins trois ans. Pour les Celtics ? Un énorme match de Kristaps Porzingis, qui avait probablement quelque chose à prouver face à la licorne Chet Holmgren. 34 points, 10 rebonds et 3 contres à 12/18, une domination globale et même le tir qui aurait pu tout changer dans le money time s’il n’avait pas mordu sur la ligne à 3-points, tiens, ça nous rappelle quelque chose. A ses côtés Jayson Tatum a été très solide, notamment lors d’un gros deuxième quart-temps, Derrick White a prouvé une fois de plus son importance dans le système, et Jaylen Brown a plutôt dévissé, des choses qui arrivent. Pas un mauvais match hein, juste un match dans lequel l’adversaire fut meilleur, et il fallait le faire face à une équipe qui n’avait perdu que six matchs jusque-là. Le Thunder, on y vient. Quel merveilleux Thunder. Josh Giddey de retour au niveau escompté (23 points, 8 rebonds, 6 passes, 4/7 du parking), Jalen Williams qui n’en finit plus de grandir et de jouer comme un daron de 35 piges, Lulu Dort qui fout tout à côté mais qui défend le plomb, Isaiah Joe qui rentre mettre ses flèches habituelles et, désolé pour les autres, mais ce duo de gamins qui nous fout les poils à chacune de ses sorties… Chet Holmgren, plutôt discret en attaque mais très porté sur la distribution et la protection de son cercle, le petiot avait du boulot. Discret en attaque ? Sachez que ce maboule a quand même daigné planter les deux plus gros tirs du match, à 3-points dans le money time, pour parachever un succès mérité pour son équipe. Terrifiant Chet Holmgren qui réalise une saison rookie exceptionnelle dans l’une des meilleures équipes de la Ligue, drivée donc par un génie, un cannibale, un candidat… MVP. Fraîchement nommé Joueur de la semaine, Shai Gilgeous-Alexander – c’est de lui dont on parle – a donc validé un accomplissement de plus dans son incroyable saison en dominant de la tête, des épaules et du bandeau quelques uns des meilleurs défenseurs extérieurs de la planète. Jrue Holiday, Derrick White, Jaylen Brown, tous se sont succédés dans la popoche de Shai, ce dernier terminant avec une fiche sympathique de 36 points, 7 rebonds et 6 passes, à 14/22 au tir car la vie c’est trop facile. Une victoire de 4 points mais un match à surligner pour le Thunder, qui validé une take assez officielle cette nuit, s’il fallait encore le faire : cette équipe est taillée pour performer au printemps, dès cette saison. Alors le chemin sera long, jonché de déceptions, peut-être, mais à défaut d’être prêt pour toucher les étoiles disons que Mark Daigneault possède la fusée parfaite pour y parvenir. Magnifique Thunder, magnifique Shai. Shai Gilgeous-Alexander et le Thunder ouvrent leur compteur : 123-115 et un retard de 26 points effacé face à des Lakers… dépassés Shai Gilgeous-Alexander a tué Portland : victoire d’OKC au buzzer, 35 points pour SGA niveau All-Star ! Chet Holmgren monstrueux face aux Warriors : 36 points et le tir (énorme) pour partir en prolongation Les Celtics en craquage total : défaite honteuse face au Thunder, pas vraiment digne d’une équipe qui vise les Playoffs

Lire aussi :  Steve Spark Lands A Spot On Canelo- Ryder Undercard - Boxing News 24