Home Actu Le FSB déjoue une attaque contre un patron des médias russes attribuée aux services spéciaux ukrainiens
Actu

Le FSB déjoue une attaque contre un patron des médias russes attribuée aux services spéciaux ukrainiens

Le service de sécurité russe a annoncé avoir déjoué une attaque contre l’homme d’affaires Konstantin Malofeïev. Selon le FSB, le militant néonazi Denis Kapoustine aurait été à la manœuvre. Moscou dénonce l’absence de condamnation de l’Occident.

Le FSB a annoncé le 6 mars avoir déjoué une attaque contre le président du conseil d’administration de la chaîne de télévision russe conservatrice Tsargrad, Konstantin Malofeïev, attribuée aux services spéciaux ukrainiens.

Les services de sécurité russes ont accusé le militant néonazi Denis Kapoustine – qui a récemment revendiqué l’attaque de Bryansk, qualifiée par Moscou d' »attaque » – d’être aux commandes et « d’agir sous le contrôle du SBU ». [le service de sécurité ukrainien]». Ni Kiev ni Denis Kapoustine n’ont immédiatement répondu à ces accusations.

Selon le communiqué du FSB, une bombe a ainsi été placée sous la voiture de Konstantin Malofeïev, comme en témoignent des images diffusées par les services russes, qui comparaient le procédé à celui des services ukrainiens dans le meurtre de Daria Douguina. Le véhicule de l’homme d’affaires a été conduit en lieu sûr et la bombe a été désamorcée, selon une vidéo diffusée par le FSB.

Le FSB annonce avoir déjoué une attaque attribuée aux services ukrainiens

Zakharova dénonce le silence de l’Occident

Dans un communiqué, Konstantin Malofeïev s’est dit sain et sauf. Il a souligné que cette tentative d’assassinat ne changerait pas ses « vues patriotiques passionnées ».

De son côté, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a dénoncé le « silence des régimes occidentaux, habituellement hyperactifs à l’égard du harcèlement des journalistes ». Elle a vu dans cette attitude « l’implication tacite » des chancelleries occidentales « dans le soutien de tels crimes, ainsi que la surveillance idéologique des actions extrémistes des bandits à Kiev ».

Début mars, Denis Kapoustin a revendiqué un attentat dans la ville russe de Briansk qui a tué deux civils et blessé un enfant. Il a ensuite affirmé avoir coordonné cette opération avec les autorités ukrainiennes. Kiev, pour sa part, a nié toute participation à l’attentat.

Né à Moscou, Denis Kapoustine est un ancien combattant du MMA connu pour ses accointances avec la mouvance néo-nazie et suprémaciste blanc européen, comme le souligne le Temps financiers dans un article récent à ce sujet. Le journal indique qu’il est également le fondateur d’une marque de vêtements, White Rex, dont l’orientation politique ne laisse guère de doute. On peut par exemple trouver sur le site de la marque un t-shirt représentant un poing sur fond de soleil noir (symbole régulièrement utilisé par l’extrême droite en Ukraine), accompagné de la description suivante : « Un coup de poing américain comme symbole de violence personnage de rue couronnant un poing blanc – un message politique clair.

#FSB #déjoue #une #attaque #contre #patron #des #médias #russes #attribuée #aux #services #spéciaux #ukrainiens #francais.rt.com

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

L’Azerbaïdjan veut aider les territoires français «souffrant de la colonisation» à acquérir leur indépendance

Le président azerbaïdjanais Ilham Aliev s’est engagé le 20 juillet à aider...

Le pire cauchemar des astronautes? Le feu

Des scientifiques tentent de mieux comprendre son comportement dans l’espace. Par définition,...

Et si on mettait de la peau de dauphin sur les bateaux pour qu'ils naviguent plus vite?

Pas de la vraie peau de ces cétacés, on vous rassure. Ce...

Présidentielle américaine : Joe Biden annonce le retrait de sa candidature

Joe Biden a fait savoir par voie de communiqué, ce 21 juillet,...