La Russie prend la présidence des BRICS, Poutine fixe les enjeux et défis de l’organisation

0
39

A la tête des Brics depuis le 1er janvier 2024, Vladimir Poutine a tenu à saluer l’arrivée de cinq nouveaux membres dans l’organisation. Le président russe a également fixé les défis en terme de collaboration politique, sécuritaire, monétaire et culturelle.

La Russie a succédé à la présidence tournante des BRICS à l’Afrique du Sud. Pour l’occasion, Vladimir Poutine a prononcé un discours le 1er janvier soulignant l’intérêt croissant de plus en plus de pays de «former un ordre mondial multipolaire». 

En effet, en ce 1er janvier 2024, l’Égypte, l’Iran, les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite et l’Éthiopie ont officiellement rejoint l’organisation. L’Argentine qui était également sur la liste, a rétropédalé depuis l’arrivée du nouveau président Javier Milei. Les BRICS passent ainsi de cinq à dix membres. 

«Environ trois douzaines» d’autres pays souhaitaient rejoindre les Brics, selon Poutine

Pour la présidence de l’organisation, le chef du Kremlin a donc mis l’accent «sur une coopération positive et créative», estimant nécessaire de «renforcer le multilatéralisme pour un développement et une sécurité mondiale équitable». A ce propos, il s’est engagé à faciliter «l’intégration harmonieuse des nouveaux participants dans tous les formats de ses activités». 

Vladimir Poutine a noté que les membres de l’organisation partageaient le souci de «l’égalité souveraine , le respect du choix de sa propre voie de développement, la prise en compte mutuelle des intérêts, l’ouverture, le consensus», tout en précisant qu’«environ trois douzaines» d’autres pays souhaitaient rejoindre l’institution internationale. Le président russe a d’ailleurs indiqué que les BRICS travaillaient «à l’élaboration des modalités de la nouvelle catégorie d’États partenaires».

Lire aussi :  London Breed bat les progressistes. Mais est-ce que ça résout vraiment quelque chose ?

Concernant la collaboration, la Russie veut mettre l’accent sur «la politique et la sécurité», «l’économie et la finance», ainsi que «les contacts culturels et humanitaires». A ce propos, le président russe a noté l’importance de renforcer «la coordination de la politique étrangère des pays participants et la recherche conjointe de réponses efficaces aux défis et aux menaces contre la sécurité et la stabilité internationales et régionales», tout en mettant l’accent sur «la sécurité énergétique et alimentaire», le développement de «la coopération interbancaire» et l’utilisation «des monnaies nationales dans les échanges mutuels».

A la tête des BRICS pour l’année 2024, Moscou prévoit «plus de 200 événements de différents niveaux et directions dans de nombreuses villes de Russie», en indiquant que le prochain sommet de l’organisation se tiendra à Kazan en octobre prochain. 

#Russie #prend #présidence #des #BRICS #Poutine #fixe #les #enjeux #défis #lorganisation #francais.rt.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here