La France commmande 42 avions de combat Rafale supplémentaires

0
27
La France commmande 42 avions de combat Rafale supplémentaires

La France a annoncé vendredi 12 janvier avoir passé commande de 42 exemplaires supplémentaires de l’avion de combat Rafale pour les besoins de son armée de l’air. Cette commande, prévue de longue date et inscrite dans le budget 2023, représente un “investissement de plus de 5 milliards d’euros”, selon le ministre des Armées, Sébastien Lecornu. Une nouvelle étape décisive est franchie avec la commande de 42 Rafale pour l’@Armee_de_lair ! C’est une excellente nouvelle pour notre souveraineté, notre sécurité et pour nos armées, qui bénéficieront de Rafale supplémentaires aux capacités opérationnelles modernisées. pic.twitter.com/i0FGaFxJcO Cette commande “illustre l’excellence industrielle française et contribue à plus de 7 000 emplois dans plus de 400 entreprises en France”, s’est félicité Sébastien Lecornu sur X. Hormis un contrat début 2021 de 12 Rafale destinés à remplacer ceux cédés d’occasion à la Grèce, il s’agit de la première commande française depuis 2009. Elle est destinée à augmenter le parc de l’armée de l’air avec cet avion de combat de dernière génération. La commande porte à 234 le nombre de ces avions, produits par Dassault Aviation, commandés par Paris depuis les débuts du programme. Avec les 12 appareils qui devaient être livrés à l’armée de l’air l’an passé, la France dispose actuellement d’un parc de 165 appareils, dont 41 pour la version Marine embarquée sur porte-avions. Les livraisons doivent s’étaler entre 2027 et 2032. D’ici là, Paris doit encore prendre livraison de 27 appareils commandés par le passé.
Découvrez nos newsletters

Lire aussi :  L'assassinat de Daria Dugina et la guerre entre les États-Unis et l'OTAN en Ukraine

toute l’actu dès 7h30 Tout France Info, et bien plus. Sauvegardez vos articles à lire plus tard et filtrer l’actualité qui vous intéresse