Jobe Bellingham affole déjà de très gros clubs

0
28
Jobe Bellingham affole déjà de très gros clubs

Cet été, Jude Bellingham (20 ans) a signé au Real Madrid. Accompagné par sa famille au moment de sa présentation officielle, l’Anglais a scotché l’assemblée avec son petit frère, Jobe (18 ans). En effet, la ressemblance physique entre les deux jeunes hommes a frappé les personnes présentes au Santiago-Bernabéu. Mais pas seulement. Sur les réseaux sociaux, certains ont plaisanté en déclarant que Carlo Ancelotti pourrait faire jouer Jobe en l’absence de Jude sans que personne ne s’en rende compte. Mais le cadet des Bellingham est en train de se faire un nom et un prénom seul. Comme son aîné, il a dû gérer cet été de nombreuses sollicitations, lui qui a fait des choses intéressantes du côté de Birmingham. Un club où il a gravi tous les échelons avant de faire ses débuts chez les professionnels le 8 janvier 2022 à l’âge de 16 ans. C’était face à Plymouth Argyle. Auteur de 3 rencontres au total cette saison-là, il a eu un peu plus l’occasion de s’exprimer en 2022-23 puisqu’il a joué 23 matches dont 6 en tant que titulaire. Ses qualités, son talent et son potentiel ne sont pas passés inaperçus. Newcastle l’a approché. Mais c’est finalement Sunderland qui a raflé la mise le 15 juin. « L’opportunité pour les jeunes joueurs de progresser est claire ici, donc je pense que c’est le club parfait pour continuer mon développement », a déclaré le jeune homme né en 2005 au moment de sa signature. Moins attendu que son frère, qui a rejoint le Real Madrid pour un peu plus de 100 millions d’euros, il était prêt à relever ce nouveau challenge. Alors que sa mère a accompagné Jude dans la capitale espagnole, son père est resté à ses côtés en Angleterre. Un soutien précieux on l’imagine pour Jobe Bellingham. Titulaire en puissance, puisqu’il a démarré 24 des 26 rencontres auxquelles il a participé, le natif de Stourbridge a marqué 4 buts et délivré 1 passe décisive. Au-delà des statistiques et des chiffres, le milieu de terrain a bluffé tout le monde en deuxième division anglaise (Championship) comme nous vous l’avons expliqué en octobre dernier. Polyvalent, puisqu’il peut occuper le poste de milieu offensif comme jouer en tant que faux numéro neuf, il apporte une touche technique à son équipe. Tout cela n’a pas échappé à de nombreux clubs, qui ont dépêché leurs scouts pour observer et faire des rapports sur Jobe Bellingham. C’est le cas du Real Madrid. En octobre, The Sun a révélé que Florentino Pérez avait demandé à ses recruteurs de suivre le jeune homme. Il a notamment été observé en sélection anglaise U19 face au Monténégro et au Pays de Galles. Et visiblement, les Merengues ont aimé ce qu’ils ont vu puisqu’ils voudraient réunir les frères Bellingham à Madrid selon Sport. S’ils ont une longueur d’avance, la concurrence est féroce. D’autant que Jobe, qui veut sortir de l’ombre de son frère et tracer son chemin, ne suivra peut-être pas la même voie. Récemment, Tuttosport a révélé que la Juventus avait coché son nom. Le média italien a également cité Liverpool comme prétendant. Toujours en Premier League, son nom a été lié à Chelsea, Arsenal et Manchester United par divers média britanniques. Ce vendredi, The Sun ajoute Newcastle à cette longue liste. Devancé par Sunderland l’été dernier, les Magpies espèrent toujours le recruter. Longtemps dans l’ombre de son frère, Jobe Bellingham a les projecteurs braqués sur lui à présent !

Lire aussi :  Toulon - Bayonne en direct, Aller de Top 14 2023-2024 (26/08/2023)