Home Actu «Guerre israélienne brutale» à Gaza: le président égyptien dénonce les risques régionaux
Actu

«Guerre israélienne brutale» à Gaza: le président égyptien dénonce les risques régionaux

Dans un discours télévisé prononcé à l’occasion du 30 juin, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a souligné que la région traversait des «changements dangereux» en raison de la guerre à Gaza. Le locataire d’Héliopolis a évoqué «des tentatives malveillantes» pour imposer un déplacement forcé vers les terres d’Égypte.

Lors de son discours prononcé à l’occasion du 11e anniversaire de la révolution égyptienne du 30 juin, le président Abdel Fattah al-Sissi a abordé, entre autres, la conjoncture régionale actuelle, qui connait «des changements dangereux» en raison de «la guerre israélienne brutale» contre la bande de Gaza.

Al-Sissi a aussi regretté que la communauté internationale reste selon lui «muette», et dénoncé des «tentatives malveillantes» derrières lesquelles on cherche à imposer un «déplacement forcé vers les terres égyptiennes».

Le dirigeant égyptien a déclaré que son pays avait «résisté avec fierté et dignité face aux efforts malintentionnés de déplacement, afin de protéger sa sécurité nationale et d’empêcher la liquidation du droit palestinien». Des plans de déplacement forcé de la population gazaouie vers le Sinaï avaient en effet été évoqués en Israël.

«La position de l’Égypte était noble, honorable et patriote», a-t-il ensuite fait valoir. Le dirigeant égyptien a défendu la position du Caire, soulignant que «l’Égypte est intervenue par l’action avant la parole et avec toute sa force et sa volonté pour venir en aide aux frères palestiniens».

Al-Sissi a, par ailleurs, assuré que « l’Égypte repose sur des bases solides et est un État doté d’institutions bien établies, dans lequel la sécurité et la stabilité prédominent au milieu d’un environnement régional turbulent.»

Terrorisme contrecarré depuis la révolution de 2013

«Depuis 2013 jusqu’à aujourd’hui nous sommes passés d’une situation à une autre, notre pays connait la stabilité après une période de chaos », s’est-il félicité, ajoutant que les «années de peur et d’anxiété concernant le sort du pays» étaient dérrière. «Durant ces années, nous avons réussi à éliminer le terrorisme malgré l’ampleur du phénomène et l’énorme sacrifice», a-t-il rappelé.

Le 30 juin 2013, la place Tahrir en Égypte avait été témoin d’une manifestation massive, soutenue par l’armée, contre le président Mohamed Morsi. Trois jours plus tard, le représentant des Frères Musulmans avait été destitué par le chef d’état-major de l’armée égyptienne Abdel Fattah al-Sissi.

#Guerre #israélienne #brutale #Gaza #président #égyptien #dénonce #les #risques #régionaux #francais.rt.com

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

À cause de Spotify et TikTok, les artistes sortent des albums interminables

C’est trop long, abrégez s’il vous plaît. La multiplication des plateformes de...

Campagne publicitaire controversée : Adidas adresse ses excuses à Bella Hadid après l’avoir évincée

La marque allemande Adidas a présenté des excuses au mannequin américain d’origine...

On a peut-être trouvé l'origine de vos migraines

Une sombre histoire de tuyaux bouchés dans votre cerveau. Pourquoi les migraines...

Le chef de la diplomatie ukrainienne se rendra à Pékin le 23 juillet sur fond de désaccords sur l’issue du conflit

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, se rendra du 23...