Guerre en Ukraine en direct: un mort et deux blesssés dans plusieurs explosions dans un tribunal de Kiev, la Russie prédit un “acte catastrophique” à Zaporijjia

0
141
Guerre en Ukraine en direct: un mort et deux blesssés dans plusieurs explosions dans un tribunal de Kiev, la Russie prédit un "acte catastrophique" à Zaporijjia

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a indiqué mardi soir avoir mis en garde son homologue français Emmanuel Macron contre les “provocations dangereuses” auxquelles la Russie se prépare, selon lui, dans la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, occupée par les forces russes.

Mercredi 5 juillet, 496e jour de l’invasion russe en Ukraine. Le ministre ukrainien de l’Intérieur, Igor Klymenko, a d’abord fait état d’une explosion dans un tribunal de Kiev en fin de journée. Un homme aurait fait exploser un engin qu’il avait apporté à l’audience. Puis il se serait attaqué aux gardes et serait mort dans une seconde explosion. “Il y a une situation d’urgence au tribunal Chevtchenkivskyi de Kiev. Des équipes d’enquêteurs, des forces spéciales, des experts en explosifs et les autres services nécessaires sont sur les lieux”, a déclaré le ministre. Deux personnes auraient également été blessées. “J’ai averti Emmanuel Macron que les troupes d’occupation préparaient des provocations dangereuses à la centrale de Zaporijjia”, a dit Volodymyr Zelensky dans un communiqué, après une conversation téléphonique avec le président français. Dans le même temps, l’armée ukrainienne a affirmé mardi soir avoir ciblé une “formation” russe à Makiïvka, ville occupée de l’est de l’Ukraine, où les médias russes ont fait état d’un mort et 36 civils blessés dans une attaque conduite par Kiev.
“Rhôooooooooo!”

Lire aussi :  Guigonnat relégué en IBU Cup

Vous utilisez un AdBlock?! 🙂
Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre. Nous avons besoin de vos cookies pour vous offrir une expérience de lecture optimale et vous proposer des publicités personnalisées. Accepter les cookies, c’est permettre grâce aux revenus complémentaires de soutenir le travail de nos 180 journalistes qui veillent au quotidien à vous offrir une information de qualité et diversifiée. Ainsi, vous pourrez accéder librement au site.