FlyCart 30, le nouveau drone de DJI qui pourrait changer la donne en Ukraine

0
37

Même si l’entreprise chinoise assure qu’il n’est fait que pour livrer des colis.

Le constructeur chinois DJI s’est imposé en quelques années comme le leader incontournable des drones grand public. Son nouveau joujou dédié au transport de marchandises, le FlyCart 30, a été mis sur le marché et présenté officiellement le 10 janvier. Il est censé «inaugurer une nouvelle ère de livraison aérienne dynamique», mais c’est bien sur le champ de bataille qu’il pourrait avoir le plus d’impact.

L’entreprise basée à Shenzhen affirme pourtant rejeter toute utilisation militaire de ses produits. Dans un communiqué publié en avril 2022, DJI précisait refuser toute forme de service après-vente pour les appareils utilisés dans le cadre de combats et s’opposait à toute modification visant à armer ses appareils.

Une noble profession de foi qui ne se vérifie pas pour autant sur le terrain, comme le rappelle Forbes. Petits et maniables, les drones de la gamme Mavic pullulent en Ukraine. Ils sont spécialement prisés pour des missions de renseignement, de reconnaissance et de guidage d’artillerie. Les petits engins volants peuvent également servir de drones bombardiers pour des charges explosives légères comme des grenades, particulièrement utiles pour aller débusquer l’ennemi dans les tranchées.

Lire aussi :  Piratage au Portugal : des centaines de documents confidentiels de l'OTAN en vente sur le Darknet

Le boom des livraisons de colis

Le FlyCart 30, lui, ne joue pas dans la même cour. Ses quatre bras, équipés de deux rotors chacun, lui permettent de transporter jusqu’à 30 kilos de charge utile sur une distance de 16 kilomètres. Il peut aussi voler plus loin avec un colis plus léger. Capable d’éviter automatiquement certains obstacles, de jour comme de nuit, il est également équipé d’un parachute de secours pour assurer son atterrissage.

Le prix définitif n’a encore été confirmé, mais il a été aperçu en précommande chez plusieurs revendeurs entre 16.000 et 20.000 euros, ce qui est beaucoup moins cher que les autres drones de sa catégorie, comme le Titan conçu par Autel Robotics (un autre constructeur chinois) et disponible pour au moins 52.500 dollars (un peu plus de 48.300 euros).

Lire aussi :  La Russie détruit 4 avions de chasse et 6 bases militaires de l'Ukraine

On voit donc tout de suite l’intérêt que le FlyCart 30 pourrait avoir dans le domaine de la livraison de colis. Et en imaginant que ceux-ci soient explosifs, on comprend encore mieux les avantages qu’il pourrait apporter à des armées en guerre.

DJI incorporera sûrement quelques mesures à son drone pour éviter que n’en soit fait un usage militaire, mais elles seront vite contournées par les opérateurs. On voit mal comment ces derniers pourraient se passer d’un engin capable d’effectuer des dizaines de frappes en une seule sortie, avec des charges assez puissantes pour éliminer des véhicules blindés.

#FlyCart #nouveau #drone #DJI #qui #pourrait #changer #donne #Ukraine #korii.slate.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here