Euro 2024 (Q) : Les Bleus remontés contre l’UEFA

0
71
Euro 2024 (Q) : Les Bleus remontés contre l'UEFA

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 22 novembre 2023 à 09h38
Après le match nul décroché en Grèce en clôture des éliminatoires de l’Euro 2024 (2-2), les Bleus, comme Antoine Griezmann et son sélectionneur Didier Deschamps, ont critiqué le fait qu’il n’y ait pas de goal-line technology sur ce match, alors qu’ils semblaient avoir marqué le but vainqueur. “Il a manqué la goal-line technology ! L’UEFA a beaucoup d’argent et n’arrive pas à mettre tout au point pour qu’on sache s’il y a but ou non ?, a pesté « Grizou » au micro de TF1. Il faut en demander un peu plus à l’UEFA. S’ils veulent qu’on fasse beaucoup de matchs, qu’on leur demande plus de technologie.” Un “regret” également pour Didier Deschamps. “On est au niveau international. Ça aurait pu être le même match avec une qualification en jeu, et avoir un terrain où il n’y a pas la goal-line technology, c’est un peu… Pourquoi il n’y avait pas la goal-line technology ? Parce qu’il n’y avait pas, voilà, ça coûte cher…, a déploré le coach tricolore, également au micro de la première chaîne. Évidemment, c’est incohérent par rapport aux exigences du haut niveau. Je me mets à la place des arbitres, ils subissent. Le monsieur de la VAR est sûr à 99% qu’elle est dedans, mais il reste 1% parce qu’avec l’image… Bon. Ça n’a pas d’incidence, si ce n’est que c’était un match gagné de plus et ce qui va avec : on aurait fait un carton plein en étant sûrs d’être premiers au classement FIFA en fin d’année. Après ce n’est pas le fait qu’il n’y ait pas la goal-line technology qui nous fait prendre deux buts non plus. Mais on a fait ce qu’il fallait pour revenir et faire en sorte de gagner le match. C’est un incident de jeu qui, de par les enjeux, est pour le moins surprenant.” C’est le moins que l’on puisse dire…
Vos réactions doivent respecter nos CGU.

Lire aussi :  Mission Impossible 4 : un code secret est caché à 14 minutes et 42 secondes !