États-Unis : un bombardier stratégique s’écrase dans le Dakota du Sud

0
29

Une base de l’US Air Force située dans le Dakota du Sud a annoncé ce 5 janvier la perte d’un bombardier stratégique Rockwell B1 Lancer. L’appareil s’est écrasé alors qu’il tentait une manœuvre d’atterrissage. Les quatre militaires présents à bord sont parvenus à s’éjecter.

«Un B-1B Lancer de l’US Air Force de la base d’Ellworth s’est écrasé aujourd’hui vers 5h50 en tentant d’atterrir», a annoncé ce 5 janvier la base, située dans le Dakota du Sud, dans un communiqué publié sur Facebook. 

Le document précise qu’au moment de l’accident l’appareil effectuait une «mission d’entraînement». Les quatre membres d’équipage «se sont éjectés sains et saufs», toujours selon la même source, qui indique qu’une enquête a été diligentée pour établir les causes de l’accident. Celui-ci aurait eu lieu dans des conditions météo difficiles, selon Air & Space Forces Magazine, média d’une association faisant la promotion de l’armée de l’air américaine. 

Lire aussi :  L'entrée illégale de migrants dans l'UE en 2022 au plus haut niveau depuis 2016, annonce Frontex

Le B1-B Lancer est un bombardier stratégique supersonique à géométrie variable développé aux États-Unis dans les années 1970 et 1980 par la compagnie Rockwell International. Sa masse maximale au décollage est de 216 tonnes et son rayon d’action de 5 500 kilomètres. Conçu initialement pour porter des missiles à capacité nucléaire, le B1-B a par la suite été reconverti pour porter des charges conventionnelles au moment de la signature des accords Start I en 1991.

«Les attaches extérieures de l’appareil ont été modifiées pour empêcher définitivement qu’il soit équipé de charges nucléaires», expliquait dans une interview au site Military.com l’adjudant-chef Brian Hudson, responsable des appareils B-1 au centre de commandement de frappe globale de l’armée de l’Air (Air Force Global Strike Command).

Lire aussi :  Conflit - Sept blessés dans un attentat à la voiture bélier à Tel-Aviv

De 100 appareils construits initialement, sa flotte est passée à 45 avions au 23 septembre 2021 après avoir été employée de manière intensive au Moyen-Orient. L’avion peut atteindre une vitesse de 2 300 km/h. Il s’agit d’un des trois bombardiers stratégiques des États-Unis avec le B-52 Stratofortress et le B-2 Spirit.

L’armée américaine a été confrontée à la perte de plusieurs appareils ces derniers mois. Le 11 décembre, un F-16 s’était écrasé en Corée du Sud au cours d’un exercice d’entrainement ; le pilote avait pu s’éjecter à temps. Le 29 novembre, un appareil de transport Osprey s’était abîmé en mer, avec huit personnes à son bord.

#ÉtatsUnis #bombardier #stratégique #sécrase #dans #Dakota #Sud #francais.rt.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here