Home Actu Élections au Royaume-Uni : la gauche s’impose, la droite dépose
Actu

Élections au Royaume-Uni : la gauche s’impose, la droite dépose

La France penche à droite, ses voisins d’outre-Manche gravitent à gauche : l’élection générale du 4 juillet au Royaume-Uni pourrait se terminer par la chute du parti conservateur. Le Labour semble devoir triompher, mais la question se pose : à quel point ?

Comme un jeudi. Les Britanniques sont appelés aux urnes ce 4 juillet dans le cadre d’une élection anticipée annoncée par le Premier ministre Rishi Sunak un matin (très) pluvieux de fin mai.

Selon le dernier sondage du portail YouGov la veille des élections, le parti travailliste, mené par Keir Starmer, est proche de remporter une victoire historique. Sa future majorité au parlement pourrait n’avoir été surpassée que par le résultat du Labour sous Tony Blair en 1997. YouGov estime que les travaillistes pourraient obtenir 431 sièges à la Chambre de Communes. Les conservateurs, de leur côté, pourraient reculer de 270 sièges et devoir se contenter de 102 places. Les poids lourds du parti, comme l’actuel ministre des Finances Jeremy Hunt, voire même le Premier ministre, risquent d’être anéantis par le vote.

Parmi les candidats prêts à s’introduire au parlement figure le tout nouveau parti Reform UK, le «brexiteur» Nigel Farage à sa tête, qui pourrait obtenir 3 sièges, le Scottish National Party (SNP) auquel on en prédit 18 et le parti Libéral démocrate en passe d’occuper 72 sièges. Mais avec le saut à l’élastique (littéralement) du chef des libéraux, Sir Ed Davey, qui a entrepris de gagner plus d’électeurs avec son approche «fun» et «positive», les chiffres peuvent encore évoluer.

Le pari raté de Rishi Sounak

Si le Premier ministre (sortant?) pensait consolider son électorat pendant les six semaines avant l’élection ou même grignoter quelques sièges au Labour en promettant des baisses d’impôts, il a échoué.

Pire: son choix de préférer une interview télévisée aux célébrations du 80ème anniversaire du débarquement de Normandie, auquel il devait participer aux côtés d’Emmanuel Macron et de Joe Biden, n’a pas amélioré la situation.

Les scandales internes au parti – comme les paris sur le jour de l’élection générale avec un Torie pariant même contre sa propre candidature – n’ont pas aidé non plus.

Selon Ipsos, 83% des Britanniques ne sont pas satisfaits de la façon dont le gouvernement dirige le pays. C’est le pire résultat d’un gouvernement au pouvoir qu’Ipsos ait enregistré dans ces annales depuis qu’il évalue le mécontentement des Britanniques. A en croire certains experts, si Rishi Sunak avait attendu la fin de l’année pour tenir l’élection générale, le résultat aurait pu être pire.

Premier ministre à mi-temps

Alors que les Tories se dirigent vers l’Armageddon, à en croire The Independent, du côté du Labour on est presque certain du «changement» à compter de vendredi. Le chef des travaillistes Keir Starmer assurait même qu’il avait commencé à préparer le terrain de campagne durant le bref mandat de Liz Truss en 2022.

Le Labour est cependant descendu dans les sondages de 44,8% en mai à 40,7% début juillet selon The Guardian, au profit des petits partis. Une déclaration du chef du parti, qui compte quitter le travail à 6 heures du soir le vendredi, a pu jouer son rôle: un «Premier ministre à mi-temps», comme l’ont qualifié les Tories.

Rishi Sunak a beau supplier les Britanniques de «sauver le pays» du gouvernement travailliste, Keir Starmer paraît plus convaincant lorsqu’il assène: «On ne peut plus se permettre de vivre encore cinq ans sous les Conservateurs».  

Le changement, c’est maintenant.

#Élections #RoyaumeUni #gauche #simpose #droite #dépose #francais.rt.com

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Ce hackeur s'est fait implanter des puces dans le corps pour pirater vos comptes

Il peut pirater vos smartphones du bout du doigt. Vous avez dit...

La CIJ juge «illégale» l’occupation des territoires palestiniens par Israël

La Cour internationale de justice a rendu ce 19 juillet un avis...

EN DIRECT : Conseil de sécurité de l’ONU

Aujourd’hui, le 19 juillet, le Conseil de sécurité se réunit au siège...

La collection centenaire de graines d'un botaniste anglais va peut-être sauver le monde

«Thank you mister Watkins.» Arthur Ernest Watkins (1898-1967) était un scientifique britannique...