Deux Yvelinoises intègrent le gouvernement de Gabriel Attal

0
24
Deux Yvelinoises intègrent le gouvernement de Gabriel Attal

La composition du gouvernement Attal vient d’être dévoilée. Deux élues yvelinoises en font partie : Marie Lebec et Aurore Bergé. Deux personnalités yvelinoises font donc partie du nouveau gouvernement de Gabriel Attal, dont la composition a été annoncée ce 11 janvier 2024, peu avant 20 heures, par Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée. Il s’agit de deux femmes impliquées de longue date dans le Macronisme. Il y a d’abord Marie Lebec, députée de la quatrième circonscription (comprenant notamment Chatou et Houilles), qui fait son entrée au gouvernement. L’élue de 33 ans a été nommée ministre déléguée chargée des relations avec le parlement à la place de Franck Riester. Après un bref passage chez les LR (alors UMP), elle avait rejoint le mouvement En Marche d’Emmanuel Macron dès 2016, avant de poursuivre au sein du parti Renaissance en 2022. Aurore Bergé reste, elle, au gouvernement mais change de portefeuille. Nommée ministre des Solidarités et des Familles en juillet dernier, elle quitte ce ministère pour rejoindre celui de l’Égalité femmes/hommes et de la lutte contre les discriminations à la place de Bérangère Couillard. La jeune femme de 37 ans, députée (LREM puis Renaissance) de la dixième circonscription (Rambouillet) depuis 2017, est parvenue à devenir l’une des figures de la Macronie. Elle a été notamment présidente de son groupe à l’Assemblée après les dernières élections législatives et jusqu’à sa nomination au gouvernement Borne. Impliquée depuis très jeune en politique, elle a milité à l’UMP puis aux LR jusqu’en 2017, avant de rallier le camp d’Emmanuel Macron au moment de la campagne de la présidentielle. Deux Yvelinoises intègrent donc ce gouvernement. Le sort d’un troisième élu du département est pour l’instant en suspens. Le nom de Jean-Noël Barrot, ex-député de la deuxième circonscription (Versailles, Vélizy, Chevreuse) et ministre délégué chargé du Numérique du gouvernement Borne, n’a pas été cité par le secrétaire général de l’Élysée ce soir. Il sera fixé sur son sort d’ici deux semaines au plus tard, avec une deuxième salve de nomination.
mercredi 10 janvier 2024 Lire le journal

Lire aussi :  Serment au roi optionnel: l'idée fait son chemin chez les libéraux, selon un député

mercredi 10 janvier 2024 Lire le journal

mercredi 10 janvier 2024 Lire le journal
1  Dans cette ville, “Reine des Pyrénées”, “il n’y a jamais eu autant de monde depuis 20 ans” 2  Immobilier à Paris : des appartements à vendre à prix cassés, dès 30 000 euros
Newsletter 78actu
Une sélection des meilleurs articles dans votre boîte e-mail !
© 2024 actu.fr, détenu et coexploité par Publihebdos et ses filiales.Hébergement dédié : Groupe DIS, Digital Ad Trust et ACPM. Conception et design : Datagif.

Contenu externe
Nous avons bloqué l’affichage de ce contenu vidéo/audio pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Consulter », vous acceptez le dépôt de cookies par des services de vidéos en ligne tel que YouTube, Dailymotion. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Modifier mes choix cookies » dans la rubrique Services en bas de cette page.

Contenu externe
Nous avons bloqué l’affichage de ce contenu pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Consulter », vous acceptez le dépôt de cookies par des services de vidéos en ligne tel que YouTube, Dailymotion. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Modifier mes choix cookies » dans la rubrique Services en bas de cette page.

Lire aussi :  Noé Elmaleh en couple : le fils de Gad s'amuse bien avec sa douce Johanna !

Contenu externe
Nous avons bloqué l’affichage de cette infographie pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Consulter », vous acceptez le dépôt de cookies par des services de vidéos en ligne tel que YouTube, Dailymotion. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Modifier mes choix cookies » dans la rubrique Services en bas de cette page.