Conseil économique suprême eurasien : Poutine appelle à plus d’intégration

0
149

Au Conseil économique suprême eurasien, qui réunit une fois par an les dirigeants des membres de l’Union économique eurasienne, le président russe a réitéré les objectifs de la présidence russe de cet espace économique commun.

Au palais du Kremlin, les dirigeants des États membres de l’Union économique eurasienne (UEE) ont tenu leur conseil annuel le 25 mai. Par exemple, les présidents de la Russie, de la Biélorussie, du Kazakhstan et du Kirghizistan et le Premier ministre arménien se sont réunis pour définir les contours à moyen et long terme de leur union douanière. Dans une forme plus étendue, les présidents de l’Azerbaïdjan et de l’Ouzbékistan – qui ne sont pas membres de l’UEE – ont été invités aux pourparlers.

Atteindre une “véritable autonomie technologique”, “garantir la souveraineté numérique”, développer et “harmoniser” le marché financier eurasien figuraient parmi les axes de développement clés proposés par Vladimir Poutine, dont le pays assure la présidence tournante de l’Union. Le président russe a notamment proposé la création d’une “agence de notation eurasienne” et prôné le développement d’un “espace culturel commun” en ajoutant la libre circulation des savoirs à celle des biens, des services, des fonds et des personnes.

Lire aussi :  L'Ukraine à l'OTAN : La Chine menace les Etats-Unis des conséquences

“Basé sur des principes d’avantage mutuel”

Le président russe s’est également félicité du fait que, selon lui, l’UEE devenait l’un des “centres indépendants et autosuffisants du monde multipolaire émergent”, soulignant que “l’Union des ‘cinq’ restait fondée sur les principes de bénéfice mutuel”. Aux yeux du chef de l’Etat russe, poursuivre la construction de l’Union eurasienne nécessite de “renforcer, développer et moderniser” les instruments et institutions communs, estimant qu’il faut doter la Commission économique eurasienne de pouvoirs supplémentaires.

En outre, a-t-il déclaré, l’Union devrait développer “activement” ses relations avec d’autres pays et unions régionales du monde entier qui “s’efforcent d’établir un partenariat égal et mutuellement bénéfique”. Des propos faisant écho à ceux tenus la veille par le président russe, à l’occasion de l’ouverture du Forum économique eurasien, lorsqu’il a réaffirmé sa conviction de la nécessité de développer un “monde multipolaire plus équitable”.

#Conseil #économique #suprême #eurasien #Poutine #appelle #dintégration #francais.rt.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here