Charles III têtu : le roi “refuse” d’abandonner son frère le prince Andrew malgré les accusations – Gala

0
24
Charles III têtu : le roi “refuse” d’abandonner son frère le prince Andrew malgré les accusations - Gala

Anne Pinsolle
|

sam. 06 janvier 2024

à 12h35

– Mis à jour le dim. 07 janvier 2024 à 21h52

Après les derniers rebondissements sur l’affaire Jeffrey Epstein et la mention du nom du prince Andrew dans des documents concernant le pédophile, le roi Charles III aurait indiqué qu’il n’abandonnerait pas son frère, a rapporté The Mirror ce vendredi 5 janvier. Le prince Andrew fait une nouvelle fois la une de l’actualité. Il a, en effet, été remis sous les projecteurs lorsqu’une juge new-yorkaise a commencé à dévoiler, ce mercredi 3 janvier, un dossier de 1 000 pages concernant l’affaire Jeffrey Epstein. Dans ces documents, le duc d’York est à nouveau mentionné. Il a déjà été accusé d’agressions sexuelles et de viols sur mineur par Virginia Giuffre en 2019. Il avait payé 12 millions de livres sterling pour mettre fin à un procès civil intenté par son accusatrice, tout en continuant à clamer son innocence. Si aucune accusation majeure contre le prince Andrew n’a été révélée pour l’instant, son nom a été mentionné par une jeune femme qui l’accuserait de lui avoir tripoté les seins. Selon le journal The Mirror du 5 janvier, le roi Charles III n’entendrait pas abandonner son frère, en dépit de ces dernières informations, et ce, malgré les recommandations de son propre fils, le prince William, qui juge son oncle “toxique”. L’époux de Kate Middleton souhaiterait même qu’il soit banni de la famille royale. Des sources royales affirment que le Roi “se sent investi d’un devoir” envers sa défunte mère, la reine Elizabeth II, de s’assurer qu’Andrew “ne parte pas à la dérive”. >>> Charles III : première sortie pour le roi depuis de nouvelles accusations contre son frère, le prince Andrew Selon un spécialiste de la famille royale, “la position de Charles n’a pas changé en ce qui concerne le retour d’Andrew dans le giron familial”. “En tant que Roi, il a décidé d’ordonner au reste de la famille de rentrer dans le rang et de l’accueillir à nouveau”, a ajouté la source au quotidien, précisant que “Charles a[vait] promis à sa défunte mère qu’il n’abandonnerait pas Andrew une fois qu’elle serait partie”. Seule une affaire pénale pourrait le faire changer d’avis, selon cet initié. Le duc d’York s’est retiré de la vie royale en 2019 et a été déchu de ses titres militaires et de ses patronages royaux en janvier 2022 par sa mère, a priori sous la pression du prince William. Nombreux sont ceux qui pensent que le roi Charles III devrait aller plus loin, et déchoir Andrew de ses titres de prince et de duc d’York, mais aussi le retirer de la ligne de succession au trône, a rapporté The Daily Express ce vendredi 5 janvier. Mais il est peu probable que cela arrive un jour. Les raisons ? La décision ne relève pas du pouvoir du Roi – c’est le Parlement qui peut trancher – et, pour l’instant, le prince Andrew n’a pas été reconnu coupable d’un quelconque crime par un tribunal.
Charles d’Angleterre

Lire aussi :  Fulham – Manchester United en direct – Premier League – 11e journée.

Andrew d’Angleterre
Dès son plus jeune âge, le roi Charles III a noué des liens très forts avec sa grand-mère, surnommée “Queen Mum”. Entre eux, le coup de foudre a été immédiat. La reine mère a souvent cajolé son petit-fils, quand Elizabeth II et le prince Philip se montraient plus distants. Lors de ses funérailles célébrées le 9 avril 2002 à l’abbaye de Westminster, à Londres, le fils d’Elizabeth II a eu bien du mal à contenir son émotion, lui qui pensait que sa grand-mère était immortelle… En 2000, c’est au côté de sa grand-mère, Elizabeth Bowes-Lyon, que Charles prend place lors des célébrations organisées dans le cadre de l’anniversaire de la reine mère, sur Horse Guards Parade, à Londres. Si elle a toujours préféré rester dans l’ombre, Alice de Battenberg, la mère du prince Philip, a elle aussi façonné la vie du roi Charles III. Enfant, il a très vite été intimidé et impressionné par celle qu’il appelait “Yaya”, mamie en grec, qu’il voyait pourtant très peu. Si la princesse Anne a avoué qu’Alice de Battenberg “n’était pas une mamie gâteau”, celle-ci aimait pourtant raconter son enfance et ses souvenirs de voyage à son petit-fils. Suite à son décès en 1969, le roi Charles III a rendu hommage à son courage et a continué à l’évoquer comme un modèle qui le guidera tout au long de sa vie. Si sa mère a évidemment compter pour lui, le roi Charles III et Elizabeth II ont cependant mis du temps avant d’avoir une relation véritablement harmonieuse. La relation entre Elizabeth II et le roi Charles III a certes connu quelques tensions, mais l’admiration du nouveau monarque pour son illustre mère n’a jamais été remise en question. “Charles la considère énormément et a beaucoup de respect pour elle”, a fait savoir l’auteure Penny Junor. Après tout, Elizabeth II n’élevait pas seulement son fils, mais le futur roi d’Angleterre !
Charles III : découvrez le plus gros challenge qui l’attend pour 2024

Lire aussi :  Téhéran prévient Bruxelles des "conséquences" si les gardiens de la révolution sont sanctionnés

Charles III et Camilla : ils souhaitent une belle année à leurs abonnés sur les réseaux sociaux

Charles III : ce sondage sans précédent qui pourrait bousculer Buckingham

Charles III : son adorable geste aux parents d’un petit garçon de 7 ans mort brutalement

Alain Delon « en fin de vie » : « Des risques que ce soit son dernier Noël », selon son fils Anthony

Héritage d’Alain Delon : à combien s’élève sa fortune ?

PHOTOS – Hommage à Jacques Delors : Martine Aubry soutenue par sa fille et ses petits-enfants, le clan uni

Cette épice bénéfique pour la santé diminue la graisse abdominale, selon un médecin

Affaire Gérard Depardieu : la chanteuse Lio prend la parole

lun. 07 août 2023

dim. 07 janvier 2024

lun. 17 avril 2023

jeu. 22 septembre 2022

mar. 27 septembre 2022

sam. 24 décembre 2022

lun. 24 octobre 2016

dim. 20 novembre 2022

dim. 19 février 2023

dim. 05 mars 2023

Dodi Al-Fayed

Carl Philip de Suède

Lire aussi :  Les fans des Kings se préparent à troller Draymond : "Pas invité à mon mariage"

Sawai Padmanabh Singh

Charlotte d’Angleterre

Béatrice d’York

Mike Tindall

Harry d’Angleterre

Cressida Bonas

Louis d’Angleterre

Theresa May

Haya de Jordanie

Diana Princesse de Galles

Camilla Parker Bowles

William d’Angleterre

Archie Harrison d’Angleterre

Maria-Olympia de Grèce

Accueil

Découvrez les coulisses des têtes couronnées

Toute l’actualité des stars est dans le magazine Gala