Home Actu Charles III : Le roi change ses plans ! Kate Middleton et le prince William écartés d’un projet
Actu

Charles III : Le roi change ses plans ! Kate Middleton et le prince William écartés d’un projet

Le roi Charles III fait face à un vrai casse-tête… Alors qu’il avait des projets pour Kate Middleton et le prince William, il va devoir revoir ses plans. Le prince Andrew lui fait barrage et l’époux de Camilla Parker-Bowles doit donc trouver une façon de se débarrasser de son frère de plus en plus encombrant depuis qu’il est empêtré dans l’affaire Jeffrey Epstein.

Charles III : Le roi change ses plans ! Kate Middleton et le prince William écartés d’un projet


Le roi Charles III est face à un casse-tête…
Le roi Charles III d'Angleterre - Les membres de la famille royale britannique au balcon du Palais de Buckingham lors de la parade militaire "Trooping the Colour" à Londres © Julien Burton / Bestimage


Depuis la destitution des titres de son frère, le prince Andrew, le roi souhaite que ce dernier quitte le Royal Lodge. 
Le prince George, le prince Louis, la princesse Charlotte, le prince William, prince de Galles, Catherine Kate Middleton, princesse de Galles, le roi Charles III d'Angleterre, la reine consort Camilla - Les membres de la famille royale britannique au balcon du Palais de Buckingham lors de la parade militaire "Trooping the Colour" à Londres le 15 juin 2024 © Julien Burton / Bestimage


Il aurait aimé que Kate Middleton, le prince William y emménagent avec leurs trois enfants. 
La princesse Charlotte, Catherine Kate Middleton, princesse de Galles, le roi Charles III d'Angleterre - Les membres de la famille royale britannique au balcon du Palais de Buckingham lors de la parade militaire "Trooping the Colour" à Londres le 15 juin 2024 © Julien Burton / Bestimage


Le hic ? Le prince Andrew a un bail de 75 ans débuté en 2003, ce qui ne risque pas de lui donner envie de partir. 
La princesse Charlotte, Catherine Kate Middleton, princesse de Galles, le roi Charles III d'Angleterre - Les membres de la famille royale britannique au balcon du Palais de Buckingham lors de la parade militaire "Trooping the Colour" à Londres le 15 juin 2024 © Julien Burton / Bestimage


En parallèle, le prince et la princesse de Galles ne seraient pas intéressés par un nouveau déménagement. 
Le prince George, le prince Louis, la princesse Charlotte, le prince William, prince de Galles, Catherine Kate Middleton, princesse de Galles, le roi Charles III d'Angleterre, la reine consort Camilla - Les membres de la famille royale britannique au balcon du Palais de Buckingham lors de la parade militaire "Trooping the Colour" à Londres le 15 juin 2024 © Julien Burton / Bestimage

Voir les 15 photos

La suite après la publicité

Depuis son implication dans l’affaire Jeffrey Epstein, le prince Andrew a été mis de côté par la famille royale. Le père des princesses Beatrice et Eugenie, qui habite actuellement au Royal Lodge, n’aurait donc plus besoin d’un domaine aussi grand qui s’étend sur 40 hectares et dont la demeure compte 30 pièces. Le hic ? L’ex-mari de Sarah Ferguson refuse de quitter le domaine. S’il acceptait enfin de partir vivre ailleurs, Charles III avait songé à y faire installer le prince William, Kate Middleton et leurs trois enfants. Ce projet est donc remis en question avec la motivation du prince Andrew à ne pas quitter son logement qui nécessite néanmoins des travaux.

Charles III souhaite prendre en charge les frais de rénovation, estimés à plusieurs millions, mais à condition que son frère quitte le domaine. « Le roi verserait chaque année une somme à sept chiffres pour permettre au prince Andrew d’y vivre, mais il envisage désormais de mettre fin à ce financement en raison de leur querelle », a fait savoir Gareth Russell, spécialiste de la famille royale, sur GB News. Le père des princes William et Harry ne peut d’ailleurs pas chasser son frère puisque ce dernier a signé un bail de 75 ans en 2003 lors de son emménagement. Il devrait donc pouvoir y vivre encore une cinquantaine d’années… Selon GB News, le prince Andrew accepterait de partir à la seule condition que ses filles puissent hériter du bail. Une condition qui ne pourra pas être acceptée puisque les deux femmes ne sont pas des membres actifs de la famille royale.

Le prince William, prince de Galles, Catherine (Kate) Middleton, princesse de Galles, le prince George de Galles, le prince Louis de Galles, la princesse Charlotte de Galles, le roi Charles III d'Angleterre, Camilla Parker Bowles, reine consort d'Angleterre et Sophie Rhys-Jones, duchesse d'Edimbourg - Les membres de la famille royale britannique au balcon du Palais de Buckingham lors de la parade militaire "Trooping the Colour" à Londres, Royaume Uni, le 15 juin 2024. © Ian Vogler/MirrorPix/Bestimage
© BestImage, Mirrorpix / Bestimage
Le prince Andrew déterminé

Il a été proposé au prince Andrew de déménager au Frogmore Cottage, l’ex-résidence du prince Harry et Meghan. « Il est logique que le Royal Lodge soit rendu aux Crown Estates, qui peuvent payer les réparations et les rénovations nécessaires. Il pourrait ensuite être loué pour gagner de l’argent et renflouer les caisses de la royauté et du pays, plutôt que d’être un fardeau pour tout le monde », a également indiqué une source proche de la famille royale à GB News. D’autre part, Kate Middleton et le prince William ne souhaiteraient pas emménager au Royal Lodge. Bien installés depuis 2022 à l’Adelaide Cottage, le couple préfère ne pas s’embêter avec un déménagement surtout depuis que la princesse de Galles se bat contre un cancer.

Nos confrères du Sun ont récemment rapporté que le prince Andrew, destituée de ses titres, broierait du noir. En effet, un ami du roi Charles III aurait déclaré en mai dernier au Times, des infos reprises par le Sun, que le prince passerait « ses journées à regarder la télévision plongé dans le noir ». Et de préciser que s’il ne rend pas les clés du Royal Lodge, le roi fera en sorte que la maison soit « de plus en plus froide et inconfortable » : « La seule question qui se pose maintenant est de savoir quand (le prince Andrew) réalisera qu’il est devenu prisonnier de son propre orgueil et que le fait de rendre les clés lui apportera un bien meilleur confort et le soutien continu de sa famille », a ajouté cette même source. Affaire à suivre.

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Articles

Yémen : l’armée israélienne frappe Hodeïda, les Houthis promettent de répondre

Au lendemain d’une attaque de drone sur Tel-Aviv, revendiquée par les Houthis,...

Énergie : ces pays européens pointés du doigt pour leurs achats de gaz russe

Deux ans et demi après le début du conflit ukrainien, plusieurs pays...

Ce hackeur s'est fait implanter des puces dans le corps pour pirater vos comptes

Il peut pirater vos smartphones du bout du doigt. Vous avez dit...

La CIJ juge «illégale» l’occupation des territoires palestiniens par Israël

La Cour internationale de justice a rendu ce 19 juillet un avis...