Catherine Colonna, Olivier Dussopt, Clément Beaune… Ces ministres menacés par le remaniement

0
20
Catherine Colonna, Olivier Dussopt, Clément Beaune… Ces ministres menacés par le remaniement

Ouest-France n’utilisera pas les emails fournis pour d’autres communications sans le consentement du ou des destinataires. La Première ministre, Élisabeth Borne, a présenté ce lundi après-midi sa démission. Voici les ministres qui pourraient quitter le gouvernement à l’occasion du remaniement qui en découle. La Première ministre, Élisabeth Borne, a confirmé ce lundi 8 janvier 2024 les rumeurs en remettant sa démission à Emmanuel Macron. Il y aura donc bien un remaniement gouvernemental. Pour remplacer Élisabeth Borne, plusieurs noms circulent, dont celui de Gabriel Attal, ministre de l’Éducation nationale âgé de 34 ans, qui semble privilégié depuis ce lundi après-midi. Auparavant, les doutes se concentraient sur Julien Denormandie, 43 ans, ancien ministre de la Ville et du Logement puis de l’Agriculture et marcheur de la première heure, et Sébastien Lecornu, 37 ans, actuel ministre des Armées issu des Républicains, qui s’est taillé au fil des années une place dans le cercle des conseillers politiques d’Emmanuel Macron. Un temps évoqué, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a laissé peu de place aux soupçons, prônant la stabilité dans son ministère. Ce lundi matin, il a aussi présenté ses vœux aux acteurs économiques et annoncé une loi sur l’attractivité financière de la France. Selon l’AFP, Emmanuel Macron veut « un grand mouvement », qui se traduirait par « beaucoup de sortants » au sein du gouvernement actuel. Voici les noms de ces ministres menacés. La discrète ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, est annoncée comme très menacée. Selon Politico la semaine dernière, plusieurs rendez-vous à son agenda cette semaine avaient été déprogrammés. « Personne ne pense que [Catherine Colonna] sera là la semaine prochaine », estimait déjà une source à Politico. Malgré les nombreux gros dossiers internationaux sur lesquels elle doit se pencher, citons la guerre en Ukraine, la guerre entre Israël et le Hamas… La ministre peine à s’imposer, ce qui pourrait lui valoir son poste. Catherine Colonna, 67 ans, a longtemps représenté la France dans divers pays et institutions. Avant de devenir ministre des Affaires étrangères et de l’Europe, elle était passée plusieurs fois par le gouvernement dans les années 1990 et 2000. Pour une tout autre raison, Olivier Dussopt pourrait lui aussi disparaître du gouvernement en cas de remaniement. Le ministre du Travail attend la décision de justice après son procès pour « favoritisme », fin 2023. L’ancien maire d’Annonay, commune d’un peu plus de 16 000 habitants en Ardèche, est soupçonné d’avoir favorisé l’obtention d’un marché public par la Saur, groupe de traitement de l’eau, en 2009. Il encourt deux ans de prison et 30 000 € d’amende. Le parquet a requis dix mois d’emprisonnement et 15 000 € d’amende. La décision est attendue le mercredi 17 janvier. Alors, en cas de remaniement cette semaine, sera-t-il conservé au titre de la présomption d’innocence ou éjecté en prévision d’une potentielle condamnation ? Agnès Firmin Le Bodo, ministre de la Santé, risque aussi d’être écartée pour des accusations liées à son passé de pharmacienne au Havre (Seine-Maritime). Selon Mediapart , elle aurait bénéficié de 20 000 € de cadeaux de la part des laboratoires Urgo entre 2015 et 2020. La ministre a aussi fait polémique début janvier en visitant la Fondation Jérôme-Lejeune, qui milite contre l’avortement et l’euthanasie. Agnès Firmin Le Bodo a été nommée ministre de la Santé par intérim le 20 décembre, après la démission d’Aurélien Rousseau, en lien avec l’adoption du projet de loi sur l’immigration. Elle était auparavant ministre déléguée chargée de l’Organisation territoriale. Plusieurs ministres ont exprimé leur malaise lors de l’adoption de la loi immigration. Citons la ministre de la Culture, Rima Abdul-Malak, qui s’est aussi distinguée de la position d’Emmanuel Macron sur le dossier Gérard Depardieu. Les démissions de Sylvie Retailleau, à l’Enseignement supérieur, Patrice Vergriete, au Logement, ou encore Clément Beaune, aux Transports, avaient aussi été évoquées après cette adoption. « Il y a encore des combats à mener », avait finalement déclaré Clément Beaune. Reste à voir si cet épisode pourrait coûter leur poste à certains d’entre eux. La Première ministre Élisabeth Borne est arrivée, ce lundi 8 janvier dans l’après-midi, à l’Élysée sur fond de remaniement attendu. Elle s’est entretenue avec le Président avant de quitter le palais de l’Élysée une cinquantaine de minutes plus tard. Non, un passage par Matignon n’est pas synonyme de retraite à vie pour les Premier(e)s ministres. Combien perçoivent-ils après avoir quitté leur fonction ? On vous détaille tout ça.

Lire aussi :  "Je refuse d'être touchée" : une candidate de "Mariés au premier regard" n'est pas du tout attirée par son mari (SPOILERS)

Les applications mobiles du groupe SIPA Ouest-France disponibles en téléchargement

Vous pouvez changer d’avis en cliquant sur “Modifier mes choix de cookies” en bas de page.