Bonne nouvelle pour les gamers un peu trop seuls, un robot peut maintenant jouer avec vous

0
27

Et il pourrait même avoir des vertus thérapeutiques.

S’il n’a pas de nom officiel, c’est peut-être pour que vous puissiez le baptiser à votre guise. Un charmant petit robot japonais, présenté par les médias en ligne spécialisés Tech Xplore et New Atlas, a été conçu de façon à rendre vos sessions jeux vidéo moins solitaires. Il peut en effet jouer avec vous, manette à la main, comme le ferait un partenaire (ou un adversaire) humain.

Fruit du travail du Collège doctoral de sciences et techniques de Nara (sud du Japon), cette invention nippone est destinée à permettre des interactions plus chaleureuses que si l’on se contentait d’affronter un opposant virtuel. Non content de jouer avec vous, le robot commente l’action en direct et il est même capable de chambrer lorsqu’il vous plante trois buts sur FIFA 23 ou EA Sports FC 24–ou bien de vous encourager lorsque vous bloquez sur un niveau.

Cette création s’inscrit dans la veine de toute une gamme de robots d’accompagnement développés au Japon depuis quelques années, en réaction à l’inversion accélérée de la pyramide des âges (la population vieillit à vitesse grand V et les jeunes sont de plus en plus seuls).

Lire aussi :  Gaza : onze nouveaux otages israéliens libérés

L’objectif est d’offrir à chaque citoyen la possibilité d’avoir une vie sociale. Et tant pis si une partie de celle-ci se fait grâce à des interactions avec des machines dépourvues de chair et d’os.

Tenir le crachoir

Ce robot-là semble particulièrement bien conçu: qu’il joue avec ou contre vous, il s’adapte parfaitement au niveau nécessaire, afin de ne pas être outrageusement fort ou ridiculement faible (sauf si vous l’êtes vous-même). Et il vous fait la causette de façon aussi naturelle que possible, puisqu’il a appris à deviser en ingurgitant un modèle linguistique semblable à celui qui a été utilisé pour bâtir la dernière version de ChatGPT.

«Ces dernières années, le manque de conversation dans la vie quotidienne est devenu un problème», affirme une étude présentée en marge de la 11e Conférence internationale sur l’interaction entre humains et non-humains, qui s’est déroulée en décembre 2023 à Göteborg (Suède). Le texte met particulièrement en lumière ce robot qui a «attiré l’attention en tant que substitut humain, de façon à encourager des conversations quotidiennes». Car une journée sans aucune interaction, ce n’est rien. Mais lorsque celles-ci s’enchaînent, l’enfermement peut finir par devenir problématique.

Ce robot pourrait en outre avoir des vertus thérapeutiques, puisque ses concepteurs ambitionnent de procéder à des expériences pour déterminer ce qu’il peut apporter à des joueurs ayant par exemple un trouble du spectre de l’autisme.

Lire aussi :  Neuvième jour d'incendies en Grèce : les vents changent et font craindre le pire

Mais New Atlas s’interroge: la présence physique du robot est-elle vraiment nécessaire? Un compagnon totalement virtuel ne pourrait-il pas tout aussi bien faire l’affaire? Il faudra procéder à de nouvelles études pour répondre précisément à ces questions.

#Bonne #nouvelle #pour #les #gamers #peu #trop #seuls #robot #peut #maintenant #jouer #avec #vous #korii.slate.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here