Avec à sa tête la star mondiale Boris Diaw, Biscarrosse affronte une sélection basque à Biarritz – France Bleu

0
28
Avec à sa tête la star mondiale Boris Diaw, Biscarrosse affronte une sélection basque à Biarritz - France Bleu

Une sélection de joueurs basques vont avoir le privilège d’affronter l’équipe de Biscarrosse menée par Boris Diaw ce dimanche 14 janvier à 20h à la salle Fal de Biarritz. Le champion de NBA français a repris le chemin des parquets avec des amis basketteurs et se prépare pour la coupe des Landes. La salle Fal de Biarritz va voir débarquer un champion NBA. Ce dimanche 14 janvier à 20h, Boris Diaw, le champion de basket français, sera sur le terrain pour affronter une sélection de joueurs basques. L’ancien capitaine de l’équipe de France et compère de Tony Parker au Spurs de San Antonio se prépare avec son équipe de Biscarrosse avant leur 8e de finale de la Coupe des Landes. Biscarrosse affronte le samedi 20 janvier à 22h, le Réal Chalossais, club de Nationale 3 et tenant du titre de la compétition landaise, à l’Espace François-Mitterrand de Mont-de-Marsan. “On a besoin de jouer pour se retrouver dans de vraies conditions de matchs”, explique Paco Laulhé, l’entraîneur de l’équipe de Biscarrosse. La bande à Boris est constituée d’anciennes gloires du basket, des proches de la star française. On retrouve les frères Beesley, Kévin et Cédric, anciens joueurs de Pro B. On y retrouve aussi Simon Darnauzan, un ancien meneur de Pro A. Tous ont la quarantaine. “C’est une bande de copains disséminés sur toute l’Aquitaine, c’est un beau chantier pour pouvoir se retrouver, s’entraîner encore plus pour jouer, et encore plus avec Boris Diaw, lance Paco Laulhe. On a très peu joué avec Boris, lui qui a un calendrier de ministre.” Bonne nouvelle, l’ancien capitaine de l’équipe de France, âgé de 41 ans, a une réunion sur la côte basque ce lundi 15 janvier. “On a la chance de pouvoir affronter une sélection d’Iparralde qui s’est constituée en peu de temps mais qui a fière allure”, se réjouit Paco Laulhé. Vincent Pariset, licencié du club d’Hasparren, a fait partie des coachs nommé par Paco Laulhé afin d’établir cette sélection. “Il fallait des jeunes capables d’imprimer un rythme important pour les mettre à mal un petit peu, des jeunes capables de leur donner du fil à retordre”. Cette sélection sera composée de joueurs de Biarritz, d’Hasparren, d’Urcuit, de Hendaye, mais aussi de Landais originaire du Pays Basque. “Pour répondre à un physique comme celui de Boris Diaw, on a eu besoin d’étendre un peu notre périmètre de joueurs”, précise Vincent Pariset. Ce match sera sans nul doute un évènement. “Le match sera pas des plus nobles”, sourit d’avance Paco Laulhe. “On ne peut plus. L’équipe de Biscarrosse joue un basket d’Ehpad. On a une cadence de repli digne d’une maison de retraite. Il y a de l’arthrose dans toutes les articulations. On va en amitié essayer de se passer le ballon. Les egos sont là, cette équipe veut montrer qu’elle peut encore faire des actions d’autrefois.” En face, Vincent Pariset promet une réponse de la part de sa jeune sélection. “Nos jeunes vont les obliger à courir, à jouer leur meilleur basket malgré que certains soient quarantenaires. C’est notre mission”, assure-t-il. Le 20 janvier prochain, compte tenu de l’écart de niveau entre le Réal Chalossais, club de nationale 3, et Biscarosse, club en départementale 3, la bande à Boris partira avec 42 points d’avance. Ce dimanche, Biscarosse n’aura que 20 points d’écart face à la sélection d’Iparralde, qui va porter un vert similaire à celui de l’Euskal Star Game d’Hasparren. Condamné pour agression sexuelle en Vendée, il était éducateur au club de foot et dans les écoles d’Hendaye En cliquant sur “M’abonner”, j’accepte que les données recueillies par
Radio France soient destinées à l’envoi par courrier électronique de
contenus et d’informations relatifs aux programmes. Plus d’informations. En cliquant sur “M’abonner”, j’accepte que les données recueillies par
Radio France soient destinées à l’envoi par courrier électronique de
contenus et d’informations relatifs aux programmes. Plus d’informations.

Lire aussi :  Des araignées tropicales découvertes dans des bananes... clients d'un supermarché effrayés.