Home Actu Anglais, franc-parler et rapidité: la «méthode Krupa» bouscule Société générale
Actu

Anglais, franc-parler et rapidité: la «méthode Krupa» bouscule Société générale

Anglais, franc-parler et rapidité: la «méthode Krupa» bouscule Société générale

RÉCIT – Ces derniers mois, le nouveau patron a mis en place de nouvelles méthodes de travail. Slawomir Krupa est un homme d’action. Depuis sa prise de fonction en tant que directeur général de Société générale, le 24 mai, il imprime sa marque : les équipes dirigeantes sont remaniées et plusieurs décisions stratégiques ont déjà été annoncées. «Il a une vision assez claire et déterminée de ce qu’il veut faire pour la banque», indique-t-on en interne. Le dirigeant franco-polonais de 49 ans est très concentré sur sa mission. Pour se dédier entièrement à la relance du groupe bancaire qui a connu une quinzaine d’années en dents de scie sous la houlette de Frédéric Oudéa, rythmées par les crises et les scandales (affaire Kerviel…), il a refusé de prendre la présidence tournante de la Fédération bancaire française (FBF), qui aurait dû revenir à Société générale. C’est Nicolas Namias, le président du directoire du groupe bancaire mutualiste BPCE (Banque populaire, Caisse d’épargne, Natixis), qui occupe cette fonction depuis le 1er septembre ; Slawomir Krupa en est le vice-président.
Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Déjà abonné ?
Connectez-vous

petit chaton
le 18/09/2023 à 16:26 Cela ne m’étonne guère qu’une grosse banque internationale passe à l’anglais comme langue officielle mais ce ne sont pas les présentations power point et les discussions en basic english qui vont enrichir les discussions. Pauvres cadres et autres salariés qui se coltineront des heures d’anglais très pauvre tous les jours! Pyrrhon
le 18/09/2023 à 16:20 «Le groupe Société générale est donc en train de s’angliciser»…Avec un vrai matamore à sa tête, plein de morgue et d’autoritarisme !Mais si ça impressionne, c’est plutôt sur la durée qu’il faudra juger ! anonyme
le 18/09/2023 à 16:19 Tu parles d’une stratégie : réduction des côuts et rachat d’actions. Le degré zéro de la stratégie. Oudéa était nul aussi. REPORTAGE – Au carrefour Pompadour, dans la périphérie de Créteil, l’enchevêtrement des axes routiers n’empêche pas les clients de venir y faire leurs courses.

Le titre perdait 25% à l’ouverture de la Bourse de Hong Kong. Cette nouvelle chute intervient après l’arrestation de plusieurs employés de sa filiale financière, Evergrande Wealth Management.

La décision finale d’investissement est attendue dès la fin de l’année 2024 avec un objectif de production en 2028. La compagnie pétrolière nationale du pays, Staatsolie, entend exercer son droit de participation à hauteur de 20%.

Written by
Ebene Media

Toute l'actualité en direct. Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux: Abonnez-vous à Youtube: cliquez ici -- Suivez-nous sur Facebook: cliquez ici -- Suivez-nous sur Twitter: cliquez ici -- Suivez-nous sur Tik Tok: cliquez ici

Related Articles

Par défaut, l'algorithme d'Instagram propose du contenu sexiste et misogyne

Bonne ambiance par ici. Depuis quelques années et l’avènement de TikTok, les...

Lits en carton, médailles en tour Eiffel: les JO de Paris 2024, champions du recyclage?

Ces Jeux se veulent écoresponsables jusque dans le moindre détail. Les Jeux...

«Boucher de Tel-Aviv» : vive réaction de Téhéran après le discours de Netanyahou devant le Congrès américain

L’Iran a dénoncé, ce 25 juillet, le discours controversé de Benjamin Netanyahou...