Accident industriel à l’usine ArcelorMittal en Lozère : fin d’alerte et du confinement de la population

0
24
Accident industriel à l'usine ArcelorMittal en Lozère : fin d'alerte et du confinement de la population

En début d’après-midi, plusieurs messages d’alerte ont été émis par les autorités concernant l’usine ArcelorMittal de Saint-Chély-d’Apcher. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour de l’usine et la population a été appelée à rester confinée. Vers 15 heures, l’alerte a été désactivée.  
Un incendie s’est déclaré dans l’usine ArcelorMittal de Saint-Chély d’Apcher en Lozère, ce lundi 8 janvier 2024, en début d’après-midi. D’après nos informations, une fosse de trempage des bandes d’acier utilisées dans la fabrication du fer électrique se serait embrasée, d’une profondeur de 15 m, sur une surface de 5 m2, en intérieur. Une trentaine de pompiers étaient sur place pour contenir le sinistre.  La préfecture de Lozère avait émis un message d’alerte ainsi que la mairie de Saint-Chely-d’Apcher. Un périmètre de sécurité de 500 m autour de l’usine a été installé et la population a été invitée à se confiner dans un rayon de 750 mètres autour de l’usine.  u26a0ufe0fIncendie en cours à Arcelor Mittal à Saint-Chély d’Apcher. Forces de sécurité mobilisées sur place.Restez à l’écoute des consignes sur les réseaux sociaux et sur France Bleu Gard Lozère. D’après la communication du groupe ArcelorMittal, le feu aurait été circonscrit peu après l’alerte et il n’y aurait pas de blessés. En début d’après-midi, des étincelles provenant d’une opération de découpe au chalumeau aurait entrainé un départ de feu qui a nécessité l’intervention des pompiers de Saint-Chély d’Apcher. L’incendie a occasionné des fumées visibles pendant une trentaine de minutes. Vers 15h, la situation était revenue à la normale, les autorités ont levé l’alerte et le confinement.  u26a0ufe0f Le début d’incendie dans l’usine Arcelor Mittal est maitrisé par les pompiers, sécurisation du site en cours. u27a1ufe0fLevée du confinement, fin de l’alerte.

Lire aussi :  Épinay-sur-Seine : échappé de l’hôpital psychiatrique, le forcené se rend après l’intervention de la BRI